Monday, 30 March 2015

Nostalgie post-tournoi: prise 2!

Une deuxième fin de semaine de tournoi d’impro vient de se terminer. Je rentre chez moi la tête pleine à craquer de souvenirs que je chérirai pour encore un bon bout de temps. Pour une rare fois, je n’envisageais pas vraiment ce tournoi de façon positive. Je me suis beaucoup questionner la semaine dernière à savoir ce que j’en retirerais. Je me disais que j’avais déjà fait le tour, que c’était peut-être assez dans le fond… oh comme j’avais tort!


Dû en grande partie à la fatigue accumulée, mon côté négatif a pris le dessus la semaine dernière. À quoi bon faire des heures de routes, dormir sur un plancher froid et dur, perdre de précieuses heures de repos, me rendre malade (plus souvent qu’autrement) que pour arbitrer quelques matchs et revoir de vieilles connaissance? Je vois les nouveaux officiels prendre leur place et je me demande si ma présence est encore nécessaire. Les nouveaux officiels… Est-ce que ça fait de moi une ancienne ça? Déjà?!? Ben non voyons! Right…? Il y a des gens qui s’impliquent depuis bien plus longtemps que moi qui sont encore dans le portrait. Attends, ça veut rien dire ça!... Non, mais vraiment je ne peux pas être une ancienne, je ne suis qu’une personne qui essaie de fitter in comme elle n’a pas la confiance ni la volonté de se relancer dans le jeu. Ça fait quoi… 10 ans que je m’implique dans le monde de l’improvisation maintenant dont 6 à titre d'arbitre? 10 ans… Shit! Je SUIS une ancienne!!!

Après avoir eu ce genre de réflexion, je me suis dit que c’était peut-être assez. Que je ferais 2015 mais que par la suite, je me distancerais du rôle d’arbitre au niveau secondaire pour offrir ma place à la relève comme les autres l’ont fait pour moi auparavant. Je suis arrivée à me convaincre que je ne fittais plus dans le groupe de bénévole qui s’est rendu à Bathurst cette fin de semaine. Mes idéaux, ma vision, ma façon de penser et de faire ne pourrait que clasher avec la leur. Pour faire une histoire courte, je me sentais déconnecté dû à mon rythme de vie qui ne fait que relentir... Vais-je finir par le dire: Je me trouve lame bon! J'avais peur d'être le buzzkill de la fin de semaine à cause de mon attitude négative, de mes habitudes de couche-tôt et ma façon de trop carer pour des détails mineurs. Bref, je ne me voyais plus en retirer une satisfaction suffisante pour justifier le voyage et la fatigue. Arrive un moment dans la vie de chaque personne durant laquelle il faut se questionner pour savoir ce qu’on cherche, ce qu’on veut… Jeudi dernier, je n’en avais plus aucune idée et ça m’a vraiment rendu triste. Je ne suis pas une lâcheuse par contre, j’ai décidé que je tiendrai mes engagements et que j’allais y donner mon 110%. Je n’ai parlé à personne de mes inquiétudes et mon questionnement. Je voulais voir ce que ça donnerait.


Et qu’est-ce que ça donné? L’une des meilleures expériences de ma vie! J’ai la larme à l’œil... ok non je verse des larmes alors que j’écris ceci car je ne m’attendais à rien et on m’a remis la réalité en face très rapidement. À la minute où je suis arrivée, comme à l’habitude, c’est la période de retrouvaille. Plus que jamais, les hugs et les questions pour se mettre à jour étaient les bienvenus. Dès le premier match que j’ai arbitré, j’ai senti une énergie nouvelle me couler dans les veines. Elle ne venait pas de moi, elle venait des jeunes, de la foule, de mon équipe à la table de stat, etc. Je vais le dire haut et fort : JE SUIS ÉGOCENTRIQUE ET EGOÏSTE!!! On s’en fout complètement de ce que ça te donne Shotgun!!! Regardes comment les jeunes sont heureux. Regardes comme les gens que tu côtoies sont extraordinaires. Regardes comme tu as du bon temps quand tu arrives à arrêter de penser à ta fatigue ou à ton confort. Ça fait trop longtemps que tu ne fais cela que pour toi… Regarde comme c’est gratifiant quand tu le fais pour les autres!!!!

Durant cette fin de semaine, j’ai eu droit à des compliments à la tonne. Des « Félicitations » et des « Tu le mérites! » pour mon nouvel emploi, des commentaires sur mon blogue (Y’a actually des gens qui me lisent!!), sur ma forme physique (faut croire que ma perte de poids est quand même visible), sur mon arbitrage, etc. Je ne savais plus comment réagir face à ces démonstrations d’affection. Ça fait vraiment du bien d’entendre tant de positif quand tout ce que tu entends normalement ce sont tes propres critiques destructives! Il y a eu tellement de gestes qui ont été posés, de paroles qui ont été dites, de marque de confiance qui m’ont été donné… Gaaahhh je ne peux même pas croire que j’ai pensé arrêter. Dimanche soir, après le classique buffet chinois post-tournoi, ce n'était toujours pas assez. Mike et moi sommes décollés sur une discussion durant laquelle nous avons analysé le jeu, questionné sa philosophie, étudié comment rendre le jeu plus vrai, etc. Avant de finalement aller me coucher (bien trop tard encore à mon avis), je me suis regardée dans le miroir et j’ai vu un sourire de contentement que je n’avais pas vu depuis tellement longtemps. Une réalisation m’a frappé en pleine face : This is where I belong!!! Vous êtes la famille que j’ai choisie. Je suis moi-même quand je suis avec vous, je lâche mon fou, je ris, je pleure. Je me sens aimée et je vous aime tellement en retour!!!

Merci… Juste merci!

Je ne dis pas que je dois absolument arbitrer, je veux offrir une chance à d’autre pour qu’ils puissent se développer comme j’en ai eu la chance, mais je ne pourrai pas laisser aller l’improvisation avant longtemps. Ma retraite ne sera pas pour 2016, croyez-moi!! Quand est-ce que je vais la prendre?!?


Personne sait… Nobody knows!
Personne sait… Nobody knows!
Personne sait… Nobody knows!
PERSONNE SAIT… NOBODY KNOWS!!!

Shotgun Godin

Tuesday, 24 March 2015

Nostalgie post-tournoi : prise 1!

Lorsque je me suis dit que je ferais un compte rendu de ma fin de semaine à Montréal sur mon blogue, je ne savais vraiment pas dans quoi je m’embarquais! Well… Par où commencer?!? Je dirais ben par le commencement mais où est-ce que ça commence vraiment? Avec la drive? Une fois à Montréal? La veille du départ? Durant les préparatifs??!?! Honnêtement, faire un résumé en ordre chronologique des événements ne rendrait pas justice à chacun des moments que nous avons vécu donc je vais plutôt procéder par thèmes. Le temps est relatif de toute façon alors aussi bien en profiter :-p


Marc Bernier : Le plus gros highlight de la fin de semaine, et celui qui m’a donné ma première nomination pour colon de l’année­, reste de loin la présence de Marc Bernier à nos côtés. C’est rapidement devenu le running gag de notre voyage. Toutes, et je dis bien TOUTES, les occasions étaient bonnes pour prendre une photo de la photo de Marc à un quelconque endroit. Le plus drôle là-dedans c’est les autres personnes qui ne comprenaient aucunement pourquoi sa photo se retrouvait avec nous à Montréal. La majorité du temps, lorsque quelqu’un demandait qui c’était, Ann Marie répondait tout simplement « C’est mon frère! ». La majorité des gens n’osaient même pas en demandé plus par la suite… On a aussi fait croire que c’était sa dernière volonté que d’être présent à une dernière CUI. Pauvre Marc! J’espère qu’un jour il se rendra à Montréal et que quelqu’un qui était à la CUI le croise et le reconnaisse. Ce serait tellement drôle!! On a eu un fun fou à trouver des circonstances stupides pour prendre des photos! Qui sait, peut-être qu’un jour Marc Bernier lui-même pourra voir ces photos! :-p


Drive : Évidemment, comme nous nous rendions à Montréal, il va de soi que nous avons passé beaucoup de temps sur la route. Après un bref calcul (approximatif évidemment), la drive aller-retour représentait quand même 38% de tout le temps que nous avons passé ensemble! Je ne voudrais pas paraitre têteuse ou quétaine… wait a minute, je le suis d’avance so carry on… mais je n’aurai pu demander pour du meilleur monde avec qui passé ces 25 heures! Je craignais de m’endormir ou qu’on ait de longs temps morts mais ça n’a pas été le cas. Le mix était juste idéal! Josée qui m’accompagnait dans mes fous rires et nous a offert un jeu qui 1) nous a permis d’être vulgaire et inapproprié; 2) m’a permis de demeurer attentive à la route tout au long de la route; et 3) qui a tellement pogner que je continue à voir des Midland trucks EVERYWHERE!!! (Six juste hier et encore deux ce matin!) ZaKAtaK qui a été le comic relief, le pun master, le Marc Bernier supervisor  et le musicals hater! Je dois avouer qu’il y avait quelque de chose de sastisfaisant à le torturer avec les soundtrack de Dr. Horrible Sing Along Blog et surtout de Into the Woods! Je suis encore surprise qu’il soit monté dans ma voiture hier soir après la LICUM, j’étais persuadé qu’il ne voudrait plus jamais s’en approcher!! Honnêtement, je ne suis pas peu fière d’avoir eu un certain montant de testostérone dans ma voiture, ça nous balançait. Too much girl for a long time is too much! Enfin, Nathalie qui m’a accompagné dans ma folie à l’avant en chantant de façon intense, en faisant des chorégraphies, en étant aussi ma femme à tout faire pour que je puisse (autant que possible) garder les yeux sur la route et nous permettre de rester en vie! Autres moments mémorables de nos drives : Arrêter voir Tornado à l’aller et au retour! C’est certain qu’on aurait préféré qu’il nous accompagne mais on a quand même eu de bons moments et pouvoir prendre un break de driver était terriblement le bienvenu! Finalement, le vrai MVP de la drive est remis à LINKIN PARK!!! Leur musique nous a réveillé, nous a donné de terrible boost d’énergie et nous a permis d’être tous les 4 en harmonies pour quelques heures :-p (Aussi trop drôle que ça jouait partout au Québec! Au tournoi et au Madrid où c’est l’album complet qui jouait dans le Couche Tard!)


Match d’impro : On montait à Montréal pour une raison et c’est d’encourager la LICUM durant la coupe universitaire d’improvisation (CUI). L’équipe étoile était composée de Sébastien H, Renée, Amélie, Olivier, Chanelle, Sébastien L, Catherine et Isabel comme coach. Ils nous ont très bien représenté que ce soit durant le jeu et en-dehors. Ça fait trop longtemps que je ne suis pas été à une CUI pour connaître les chiffres exacts mais je crois que ça faisait quelques années que la LICUM n’avait pas remportées de matchs durant ce tournoi. En fin de semaine, ils ont eu une fiche parfaite durant leurs trois matchs préliminaires. Ils ont tellement bien joué et ils ont de quoi être fiers!! Mon seul regret de la fin de semaine est d’avoir manqué leur quart de finale. OK j’étais au Centre Bell pour le match des Canadiens mais quand même! C’est entièrement la faute de l’organisation qui ont pris un retard fou et ne voulait pas switcher de matchs pour permettre aux équipes qui viennent de jouer de pouvoir se reposer. L’organisatrice en moi a ragé à plusieurs reprises durant la fin de semaine (horaire mal fait, retard injustifiable, manque de flexibilité, arbitrage inconsistant… La liste est interminable) mais ça fait partie de la game! En tout cas, la LICUM a terminé au 3e rang du classement et ils ont terminé leur parcours en quart de finale le samedi soir. J’ai vraiment eu un bon temps à vous voir jouer et à passer du temps avec vous en soirée la gang! Soyez fiers de votre accomplissement et gardez la tête haute!


Partys : En parlant de passer du temps en soirée… Il faut évidemment parler des partys!! Vendredi soir je me suis dit que je serais sage et ne boirais pas trop à cause de la fatigue. Évidemment, comme toutes les autres fois où j’ai dit quelque chose de similaire, je me suis soûlée la face comme une malade!! Je jetterais le blâme sur les pitchers de bière cheap ou sur les gens qui m’ont offert plus d’alcool plus tard mais vraiment ce serait être malhonnête. Ça arrive des fois pi je crois (j’espère surtout) avoir quand même été agréable et pas trop dérangeante. Durant cette soirée j'ai passé du temps avec la gang de la drive, Ann Marie et Fred. Shoutout à ce dernier pour avoir demandé à la gang en suit pourquoi ils étaient si bien vêtus et d’avoir convaincu Chalifaux de prendre une photo avec Marc! Durant la soirée, j’ai pu jaser avec des gens de la place et d’ailleurs (surtout polytechnique) dont Nic avec qui nous avons élaboré des plans grandioses pour partir en Roumanie. Malheureusement, nous n’avons pas gagné le 50/50 au match des Canadiens donc ce sera pour une autre fois! Après ça, ben la fatigue et l’alcool fait que tout est flou mais je sais qu’en revenant à l’hôtel je marchais croche en svp, que j’ai été malade en arrivant, que j’ai été une dose avec Zak en le réveillant pour lui demander s’il dormait et que j’ai texté ma sœur vers 4h du matin. Ça fait des longues journées ça!!! Le samedi était pas mal plus calme parce que 1) j’étais à la game en début de soirée; 2) j’avais encore la tête qui spinnait par ce temps-là; et 3) je savais que j’avais beaucoup de route à faire dimanche donc pas question d’être maganée! On est allé à l’hôtel des joueurs où on a ben rit grâce entre-autre à Miguel et Sébastien. Par la suite nous sommes retournés au bar de l’ÉTS pour la soirée karaoké. Trop de monde voulait chanter donc je n’ai pu monter sur scène avant de partir me coucher vers 1h30-2h. Totally worth it!!!!


Habs vs Sharks : AAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!! Y’ont gagné les maudits!!! On est mardi et j’ai encore la voix enrouée à force de célébrer! Bien que la victoire est en soi une excellente raison de mentionné cet événement, c’est tout ce qui s’est passé en-dehors du temps de glace dont je garderai le souvenir! Premièrement, le feeling que j’ai ressenti pendant l’hymne national. Je l’avais vécu les deux autres fois mais encore là, j’avais les larmes aux yeux et des frissons à grandeur du corps! Il y a quelque chose de terriblement pognant à entendre plus de 20 000 personnes chanter en cœur. J’ai toujours trouvé que les hymnes nationaux étaient quelque chose de spécial, fort et symbolique. Surtout lorsque c’est associé aux sports. J’imagine que j’éprouve une grande fierté pour nos athlètes ou quelque chose de même. Durant la première intermission, nous sommes allées souper Ann Marie et moi. Un bon repas de hotdogs, bière et chips pour la modique somme de 25$. Alors qu’on finit de donner notre commande, un gars ben soûl nous dit que si nous ajoutons ses deux hotdogs à notre commande, il nous paye le lunch. On aurait été folle de dire non! Le pauvre gars a donc payé près de 60$ pour deux hotdogs! Non seulement ça, mais quand il se rend compte qu’on est néo-brunswickoise il nous dit quelque chose comme *dans une voix très soûle* « Vous venez du Nouveau-Brunswick! So vous connaissez ça vous autres des… ehhhh… des euhmmm… yeah des sneakers!!! ». Pauvre gars! Juste après ça, je m’en vais au siège à Ann Marie pour prendre ma photo avec mon jersey d’arbitre. Non seulement ça, il faut que Marc Bernier soit dans la photo bien sûr! Pendant qu’on prend la photo, les deux hommes assis derrière Ann Marie sont confus et font des commentaires et posent des questions « Eh check! C’est madame l’arbitre! » « Quisse qu’est sur la photo?! »… Long story short : On les a convaincus de prendre une photo avec la photo de Marc et ils nous ont invitées (en parlant avec Ann Marie) à aller prendre un verre avec eux après le match. Good times really!!!

So blurry it's artsy!!!

Vous voyez clairement que j’ai eu une fin de semaine bien remplie! Je recommencerais ceci N’IMPORTE QUAND!!! J’espère juste que la prochaine fois j’aurai plus d’argent de poche et plus de temps pour me promener en ville parce que, je l’avoue, j’ADORE Montréal! J’y retournerai certainement cet été pour d’autres aventures aussi stupides et awesomes! Maintenant que j’ai fini d’être nostalgique, je m’en vais dormir pour des heures et des heures avant de repartir pour une fin de semaine de la mort à Bathurst pour le tournoi de qualification du circuit secondaire!! Man I’m a busy bee!!

On se retrouve mardi prochain!
Shotgun Godin

Tuesday, 17 March 2015

Un road trip, une ville, une CUI!!

Ben oui! On est déjà rendu là! C’est le temps de l’année durant lequel je me brûle pour toutes les bonnes raisons! Le mois de Mars a toujours été un mois spécial mais depuis quelques années il l’est encore plus. Pourquoi? L’improvisation évidemment! Cette semaine et la suivante seront demandantes mais c’est le genre d’effort et d’épuisement qui me rendent fière de mon implication et qui me fait remercier le ciel d’avoir découvert l’univers de l’improvisation!

On commence le tout cette semaine avec la CUI (coupe universitaire d’improvisation). Depuis ma première année universitaire, j’ai été spectatrice à 3 CUI et aidé à organiser une 4e. Ma première expérience eut lieu en 2008 à Rimouski alors que l’équipe étoile de la LICUM se rendait au tournoi en autobus voyageur et vendait des places à ceux qui désiraient faire partis de l’aventure. J’ai sauté sur l’occasion sans hésiter! Je garde encore plein de souvenirs de ce tournoi. Notre équipe avait fait très bonne figure se rendant même en demi-finale si ce n’est pas même en finale. Évidemment, il y a eu des moments un peu moins plaisants comme les commentaires par rapport à l’autobus de partisans ou la demande de recomptage qui a créé quelques émois, mais pourquoi mettre de l’emphase là-dessus quand on a été témoins de moments comme l’annonceur maison qui présente le match Moncton vs Ottawa en parlant d’un tournoi international (really!?) ou le bar qui bizarrement manque de Smirnoff Ice ou Dropkick Nick qui laisse sa marque à l’hôtel! La majorité du fun, on l’a vécu durant la drive! Voyager en groupe est définitivement une expérience à part entière et le bus qu’on avait était quelque chose!!!

Les autres CUI auxquelles j’ai assisté étaient à Montréal (ÉTS) en 2009, à Moncton en 2010 et à Sherbrooke en 2011. Là aussi je garde d’excellent souvenir de ces fins de semaine épuisante sur plusieurs niveaux mais aussi passionnante! La LICUM n’avait pas participé à la CUI 2012 à Ottawa pour des raisons monétaires et de transportation. Par la suite, je n’étais plus dans la région de Moncton donc m’y rendre était quasi-impossible. J’y retourne enfin cette année alors que l’édition 2015 aura lieu à compter de ce vendredi à l’ÉTS à Montréal. Comment résister à ce que m’offrait cette fin de semaine : une road trip, de la awesome compagnie, de l’impro, un hôtel, la ville et une game des Canadiens (même s’ils performent de façon plus ou moins convaincante dernièrement). Vraiment je serais folle de passer à côté!!


Je suis vraiment excitée à l’approche de la fin de semaine! Me lever tôt pour prendre la route vendredi matin ne me dérange même pas parce que je sais que la drive va être divertissante! En plus j’aime conduire donc ce n’est pas vraiment un problème. Arriver le vendredi soir à notre hôtel, s’installer, se promener en ville, aller prendre un bon souper et assister au premier match de la LICUM à 9h30. On va être brûlé par la fin de la journée mais c’est OK! Samedi va être plus lousse parce qu’on n’a rien vraiment de planifier dans le jour. Les matchs de la LICUM sont à 11h et 16h donc on aura amplement de temps libres à se promener. Qui sait, j’irai même peut-être visiter rapidement ma famille :-) En soirée par exemple!!! Tassez-vous de là, je serai au Centre Bell!!! On n’a pas de bons billets mais l’ambiance est la même peu importe où tu te trouves dans le building! C’est la 3e fois que je les verrai jouer live et je souhaite que ce soit enfin une victoire! Dans le fond, en autant que ce soit un match serré, je serai satisfaite. Le premier match auquel j’ai assisté fut une défaite de 8-1 (c’était en pré-saison mais quand même) et ils ont perdu le deuxième en prolongation par la marque de 7-6. On verra bien ce qu’ils me réservent! Enfin, on verra ce que seront nos plans pour le dimanche. C’est certain que si la LICUM se classe on voudra les voir jouer mais en même temps je ne veux pas arriver trop tard à Moncton comme je travaille le lendemain… The struggle is real!
Le match du 2 mars 2013 contre Pittsburgh *Insert c'est lequel Crosby jokes here*

Au retour de la CUI, la finale de la LICUM aura lieu en soirée le lundi 23 mars. Je célébrerai aussi ma fête à cette date. Coïncidence? I think not! (Aucun rapport vraiment…). Le jeudi suivant il y aura un nouveau match de la LISSE à Dieppe puis le lendemain je prendrai la route pour Bathurst pour le tournoi de qualification dans le circuit secondaire. Je suis une femme « occupée », mais j’aime ce que je fais! Considérant les événements des prochaines fins de semaine, vous comprendrez que je ne bloguerai ni le 21, ni le 28 mars. Ceci étant dit, on se retrouve donc le 24 mars pour un compte rendu de ma fin de semaine de fou!!!

À la prochaine
Shotgun Godin

Saturday, 14 March 2015

Échapper au quotidien : Films

Je l’ai établi à plusieurs reprises : je suis cinéphile! Sortir au cinéma est ma sortie favorite. J’aime plonger dans les univers qui nous sont présentés. Je m’attache rapidement aux personnages et je crois que c’est une des raisons pourquoi je deviens rapidement émotive. Vous vous considérez moumounes et brayoux lorsque vous regardez des films, dites-vous que ce n’est rien comparativement à moi. Au moins je n’ai pas trop peur de l’avouer donc c’est déjà ça! J’aime vraiment tous les genres de film, je ne suis pas difficile sur cet aspect. J’ai même des favoris dans plusieurs genres et je vais vous les présenter ici. Je ne me tannerai JAMAIS de les voir et de les revoir!

Disney – Parmi la pile de Blu-ray que je possède, il y en a deux que je chéris plus que les autres : The Lion King & Beauty and the Beast. Ces deux grands classiques m’ont accompagnés durant mon enfance et occuperont toujours une place spéciale dans ma collection et dans mon cœur. Plus jeune, je pouvais réciter Le Roi Lion du début à la fin tellement je l’écoutais souvent. Je me demande si le VHS du film fonctionne encore tellement on l’a baroité de bord à l’autre et qu’on l’a usé! J’étais un peu moins intense pour la Belle et la Bête mais il figurait tout de même parmi les quelques films qu’on ramassait dans le meuble de télévision plutôt que dans la bibliothèque pour un accès rapide et facile. Il y a un 3e film qui ne fait pas encore parti de ma collection qui est aussi un all time favorite : Aladdin! Je ne le possède pas encore à cause du maudit système de Vault que Disney utilise pour que la demande demeure toujours plus forte que l’offre. Finalement, ce grand classique sera offert en coffret Blu-ray cet automne, le 6 octobre pour être plus précise! Watcher moi ben caller un Disney’s classics marathon en octobre!!!


Anime – Ce n’est qu’arrivé à l’adolescence que j’ai entendu parler du genre anime. Vous savez comment on veut se prouver et qu’on pense qu’on est meilleur que tout le monde en tant qu’ado, ben je ne faisais pas exception et donc je ne voulais rien savoir d’émissions ou de films pour bébé! L’animation en général ne m’intéressait plus, voilà! Puis, une soirée durant laquelle j’étais seule à la maison, j’ai vu qu’un film intitulé Princesse Mononoke passait sur Super Écran. J’ai lu la description mais n’avais pas réalisé qu’il s’agissait d’un anime sur le coup. J’ai donc commencé à écouter le film, presque changé d’idée alors que je me suis rendue compte que c’était des « cartoons », mais le film ne m’a jamais donné chance de changer de chaine. À la minute où j’ai vu Ashitaka se servir de son arc, j’ai compris que ceci n’était PAS DU TOUT un film pour enfant! Je l’ai vu et revu et encore… J’ADORE ce film! Par la suite, j’ai pu découvrir le génie de Miyazaki et plusieurs de ses films font maintenant partis de ma collection. Une autre de ses créations que je pourrais revoir à des centaines de reprise sans me tanner : Howl’s moving castle!



Horreur – Comme je l’ai déjà expliqué, je ne cracherais jamais sur un style de film. Je dois par contre admettre que depuis quelques temps je ne suis que peu convaincu par les films d’horreur. Trop souvent je me retrouve devant un film ayant beaucoup de potentiel mais dont l’exécution est manquante ce qui rend le tout ridicule. Peut-être que c’est que je n’ai pas vu les bons films non plus (j’assume que c’est là le vrai problème). Je n’en ai regardé que trop peu dernièrement mais j’ai entendu de très bonne chose sur Oculus et Crimson Peak a l’air terriblement badass donc je vais peut-être finir par m’y remettre. Dans cette catégorie, je ne peux me tanner de 28 days later. Ce film m’a fait découvri Cillian Murphy que j’ai ensuite beaucoup aimé dans Red Eye et Inception. Plus tard, j’ai découvert que Christopher Eccleston était aussi dans ce film et ça n’a fait qu’en augmenter mon niveau d’appréciation! L’histoire est bonne, les scènes d’action sont intense, j’aime quoi!


Musical – Bien que Grease est le premier film qu’il m’ait été donné de voir de ce genre, le premier qui m’a vraiment marqué est Moulin Rouge. Je ne comprends pas encore pourquoi le film ne fait pas parti de ma collection mais je compte bien remédier à cette situation d’ici quelques temps. J’aime qu’un film me fasse vivre des émotions et ouf Moulin Rouge a délivré à ce niveau. La soundtrack est excellente, Ewan McGregor est hot, l’histoire te fait rire mais te brise aussi le cœur à plusieurs reprises, MAN!!! Encore aujourd’hui, je ne peux écouter El tango de Roxanne sans avoir des frissons partout. Le film vient me chercher à tout coup, c’est un must dans le genre et il restera toujours dans ma liste de all time favorite.



RomCom – De temps en temps, une comédie romantique ou un Chick Flick est toujours le bienvenu. Je ne pouvais par contre mettre le doigt sur un film qui m’avait vraiment marqué avant quelques années passées. J’ai déjà parlé sur ce blogue du décès de mon beau-frère en décembre 2010. J’avais déjà vu le film Catch and Release avant son décès et le film m’avait plu sans pour autant demeurer extrêmement mémorable. Lorsque je l’ai réécouté, quelques mois après la mort de Pierre, je suis restée complètement bouleversée. L’histoire de Gray et celle de ma sœur se rejoignent l’une et l’autre à tellement de niveau. À chaque fois que je le vois, je deviens évidemment très émotive. Par contre, je sens que ça me fait plus de bien que de mal. Les deux situations prouvent que même quand tout s’écroule autour de nous, il est possible de remonter la pente et de s’en sortir la tête haute.


Epic/Fantasy – Je ne pouvais passer sous silence les trilogies de Lord of the Rings et The Hobbit. J’ai lu les livres et même relu certains d’entre eux (je sais, crazy right?!) et les adaptations cinématographiques de ces romans sont à couper le souffle. D’accord, les puristes me diront que The Hobbit n’a rien à voir avec le livres, et alors? Ça ne veut pas dire que puisque Jackson s’est détourné de l’œuvre à plusieurs endroits que le film ne peut avoir sa valeur propre. Je ne peux trop parler de voir et revoir The Hobbit comme je ne les possède que depuis très récemment, mais je peux vous garantir que mon boxset de LOTR extended edition en Blu-ray (et celui que j’avais en DVD avant) s’est fait aller et pas à peu près!



Je suis consciente qu’il existe bien d’autres genres que je n’ai pas nommé mais je n’irai pas prétendre que mes all time favorite se rangent dans tous les styles. De toute façon, il y a toujours ben des limites à la quantité de choses que je peux mettre à l’écrit avant que les gens déclarent TL;DR. Je vous laisse donc sur un shoutout à Marty : Bonne fête man! Enjoy :-)

À la prochaine
Shotgun Godin

Tuesday, 10 March 2015

Échapper au quotidien : Musique

Encore dans la même lignée d'articles, aujourd'hui je me concentre sur la musique qui m'aide à décrocher. Je dois admettre que je suis bien moins mélomane que je l'étais durant mon secondaire mais c'est peut-être parce que maintenant je sais un peu plus ce qui me plait. De plus en plus, la musique accompagne mes émotions. J'ai un band ou un album pour toutes les occasions! Dans ce billet, je vais parler de mes goûts musicaux et pourquoi j'aime ces artistes. Je n'écoute pas que ce qui est énuméré ci-dessous, je veux simplement aller plus en détails sur mes all time favorites

City and Colour / You + Me
Dallas Green est de loin mon artiste préféré toutes catégories confondues (oui oui, je le préfère même à Cumberbatch!) Je ne peux faire autrement qu'être transportée par sa voix mélodieuse et ses paroles si bien travaillées. J'ai été le voir en concert à deux reprises et j'ai déjà hâte à la prochaine occasion de le voir (cet été avec Alexisonfire par exemple... Je ne fais que dire ça de même :-p ) Ces chansons me font vivre des tonnes d'émotions. Certaines d'entre-elles me font pleurer à tout coup, d'autres n'ont de cesse de m'arracher un sourire. En vérité, il est le seul chanteur qui m'aide à déconnecter à 100%. Lorsque je l'écoute, je ne peux penser à autres choses. Je fais le vide et oh comme ça fait du bien! Lorsqu'il a annoncé sa collaboration avec P!nk afin de créer l'entité You + Me, je n'étais pas vraiment convaincu, mais pourtant j'adore comment leur voix s'agence! Peu importe comment je me sens, peu importe la situation, il est et restera toujours mon go-to guy!


Original Soudtrack
En tant que cinéphile, je ne peux faire autrement qu’aimer les bandes originales de film. L’un de mes genres cinématographiques préférés est justement la comédie musicale! J’ai toujours trouvé intéressant le mélange de ces deux arts en un seul. J’ai grandi avec les films de Disney que je pouvais réciter de A à Z. Aujourd’hui, je ne me souviens que de quelques dialogues mais les chansons sont restées bien ancrées dans ma mémoire. Le premier live action que j’ai vue? Grease! Quoi de mieux! Dans ma voiture, vous retrouverez une grande collection d’OST sur ma clé USB. Elle contient de la comédie (Scott Pilgrim / Dr. Horrible’s sing along blog…), du drame (Les Misérables, Across the universe…), des animated features (Book of Life, Frozen…), etc. Il y en a pour tous les goûts et toutes les humeurs!



Half Moon Run
L’une de mes grandes découvertes musicales de l’année 2014. Je l’ai découvert à Halifax en mai alors qu’il faisait la première partie de City and Colour. On m’en avait dit bien des bonnes choses et j’avais pris la peine de passer au travers de leur album une ou deux fois avant le show. J’aimais bien, mais sans plus. Leur véritable valeur, je l’ai découverte en les voyant live. OH MY GOD!!! C’était mental! Ce sont d’excellents musiciens multidisciplinaires. Suffit de lire ce passage de wikipedia pour s’en rendre compte : Devon Portielje on vocals, guitar and percussion; Conner Molander on vocals, guitar and keyboard; Dylan Phillips on vocals, drums and keyboard; and Isaac Symonds on vocals, percussions, mandolin, keyboard and guitar. Le plus grand exploit revient à leur drummer principal qui s’est organisé une chorégraphie de bras/mains pour arriver à jouer du drum et du keyboard en même temps. Je vous jure que je n’en croyais pas mes yeux au début! J’adore leur album. Il me boost comme ça ne se peut même pas! On a du talent au Canada!

Check juste comment awesome qu'est cette photo là!

Alexisonfire / Rise Against
Quand j’ai envie de me défouler, que je veux me réveiller ou que je veux tout simplement reconnecter avec mon côté presque rebelle, je peux compter sur Alexisonfire et Rise Against! Ces deux bands m’ont accompagnée à travers bien des aventures tout au long de mon secondaire. Je pourrais dire que c’est nostalgique mais c’est plus que ça! Alexisonfire est un son différent. Alors qu’on a la voix de George Pettit qui apporte le côté screamo au band on équilibre le tout avec la voix de Dallas. J’enviais tellement une de mes amies qui avaient eu la chance de les voir à Saint-Jean. En plus que l’année suivante, le band s’est séparé et je n’ai pu me rendre à l’un de leur concert d’adieu. Voilà que la chance me souris puisqu’ils ont annoncé hier qu’ils se réuniraient le temps d’une tournée dans quelques festivals dont le Toronto Riot Fest! Acheter des billets pour une whole weekend de rock/punk music quand y'a juste un band d'annoncé pour une somme modique: check parce que YOLO!!!! Je sais où je serai la fin de semaine du 19-20 septembre!!! Rise Against a aussi un son unique mais ce sont les paroles de leur chanson qui accrochent. Ils critiquent ouvertement le système dans lequel nous vivons et militent pour que des changements soient apportés. Ils nous brassent la cage, c’est certain!






Écouter un album c'est ben beau mais ça ne se comparera jamais à voir l'un de ces bands live. J'ai eu la chance d'assister à quelques concerts déjà: Australian Pink Floyd, City and Colour (x2), Half Moon Run, The Lost Fingers, Metallica (et ben d'autres sur scène avant comme Coheed & Cambria et Protest the Hero), Arcade Fire, U2, les Trois accords (y donne un maudit bon show ok!), tous les shows à l'Oktoberfest (surtout Noir Silence... Mon enfance!!!) et j'en passe. Je vise au moins un concert par année et cet été s'annonce déjà pas mal coûteuse!

À la prochaine!
Shotgun Godin

Saturday, 7 March 2015

Échapper au quotidien : Video Games

Bon ben tant qu’à être geek aussi bien l’être dans plusieurs différents aspects du terme! Je suis aussi une gameuse modérée. J’ai en ma possession plusieurs consoles différentes mais je ne les use qu’à l’occasion. Je suis plutôt vendue à Nintendo et Sony donc désolé aux fans de Microsoft. Dans ma collection à ce jour vous retrouverez un SNES, deux N64 (Je vais en mettre un des deux à vendre sous peu), un Wii U, un 3DS XL et un PS3. J’ai quelques jeux dans ma collection sur lesquels je peux compter pour me changer les idées et me divertir. Question de rendre cela plus simple, je vais simplement les présenter par console :

SNES – Ici c’est complètement une question de nostalgie! J’en avais un alors que j’étais très jeune et il s’est fait aller croyez-moi! Je n’y joue que très peu souvent alors ce que je possède ici c’est surtout à titre de collection. Les jeux qui m’ont le plus marqué et que je possède encore aujourd’hui sont Super Mario World, Super Mario All Stars, Donkey Kong country 1, 2 & 3 et Super Street Fighter II. Tout ce qui manque à mon bonheur : Yoshi’s Island évidemment!


N64 – Encore là, ben de la nostalgie qui kick in quand je me mets à jouer. Pokémon Stadium a été la première game que j’ai eu sur cette console. Je tripais à l’idée de pouvoir jouer Pokémon Yellow sur ma « grosse » 19”, good times! J’ai beaucoup joué Super Mario 64 et je ne me tanne jamais de la recommencer. J’ai découvert par la suite Pokémon Snap. Je ne peux pas croire qu’il n’y a toujours par eu de remake ou de sequel. Avec le 3DS et le Wii U, les possibilités de développement semblent infinies. Au moins Masuda reconnaît qu’il y a un grand intérêt chez les fans et il ne bloquerait pas le développement d’un nouveau Snap donc c’est un début! Enfin, 007 Golden Eye est un must! Tellement eu de fun à jouer ce jeu en gang!


Wii U – Je n’ai pas énormément de game pour cette nouvelle console mais j’enjoy beaucoup celle que je possède. Captain Toad est adorable! Mario Kart 8 est trippant comme tout (et en plus je ne suis pas trop mauvaise!) J’ai découvert The Wind Waker en la recevant gratuitement à l’achat de Mario Kart et je dois dire que j’aime beaucoup. J’ai aussi Game and Wario que j’aime bien. Je ne l’ai pas encore testé en multiplayer par contre. Je ne possède pas Super Mario 3D World mais je la veux TELLEMENT!! Je l’ai emprunté donc je la joue pas mal dernièrement pour pouvoir la rendre mais une partie de moi aimerait pouvoir « oublier » qu’elle ne m’appartient pas :-p Je me sers évidemment aussi de la console pour jouer mes jeu de Wii comme Little King Story. Un jour j’aurai ma propre copie de Dokapon Kingdom! Best party game ever!! Surtout si tu souhaites ne plus jamais revoir les gens avec qui tu joues!!


3DS – POKÉMON!!! ALL OF THE POKÉMON!!! Faudrait vraiment que je m’y remette par contre. Je n’ai que très récemment battu le Elite Four dans Pokémon X et je n’ai pratiquement que commencé Alpha Sapphire… D’autres bons jeux que je possède pour la handheld console sont Yoshi’s New Island, Luigi’s Mansion : Dark Moon et Harvest Moon : Tale of two Towns. J'ai aussi plusieurs jeu de DS comme la collection complète des Professor Layton. Bientôt j’ajouterai à cette liste Animal Crossing : New Leaf! Même chose ici, j’aimerais bien qu’un Animal Crossing voir le jour sur le Wii U. La demande est là au moins!


PS3 – Finalement, la seule console qui n’est pas Nintendo. J’ai toujours eu une de leur console. On a commencé avec le Playstation original, puis le PS2 et enfin le PS3 que je me suis surtout procuré afin d’avoir un lecteur Blu-ray et aussi pour continuer à développer mes talents de fausse guitariste sur Guitar Hero et Rock Band (Rock Band 4 s'en vient... OMG!!!) C’est sur cette console que je me suis lancée dans l’aventure Assassin’s Creed. Je suis rapidement devenue fan de la série mais je n’y joue pas assez souvent pour être à jour. J’essaie trop de poursuivre l’ordre logique donc j’ai joué la première, puis la 2e et je suis maintenant à peu près à mi-chemin dans Brotherhood. Je possède aussi Reveletions et Assassin’s Creed III mais je suis bien loin de m’y rendre. Les autres jeux que j’aime bien, je les ai achetés en ligne. Je n’ai de cesse de recommencer à zéro Stacking, Costume Quest 1 et 2 ainsi que Might & Magic : Clash of Heroes tellement je les enjoy.


Je ne suis pas une joueuse régulière mais j’apprécie avoir du choix quand l’envie me pogne. Évidemment je n’ai pas non plus nommé tous les jeux que je possède comme vous pouvez clairement le constater dans mes photos. Je suis coincé entre deux lignes de pensée alors que je veux continuer à bâtir ma collection (surtout pour les jeux classiques) mais je n’aime pas posséder trop de jeux et ne pas les toucher… La solution serait sûrement de jouer plus souvent mais où trouverais-je donc le temps! Dormir n’est pas qu’optionnel pour moi, désolé! Quels sont vos jeux préférés? Quels manques flagrants remarquez-vous dans mes collections? Laissez-moi savoir dans la section commentaire :-)

À la prochaine
Shotgun Godin

Tuesday, 3 March 2015

Échapper au quotidien : TV shows

Au cas où vous ne le sauriez pas déjà, je suis une grande consommatrice de médias télévisuels. En effet, il n’y a pas que le cinéma qui m'intéresse et il n'y a pas que le Canadiens de Montreal que j’essaie de suivre religieusement quand ça vient à la télévision. J’écoute plusieurs téléséries qui s’insèrent dans toutes sortes de styles. Aujourd’hui je ferai un bref survol de ces téléséries qui me transportent dans différents lieux et époques et qui me font du bien.

Sherlock : Quoi?!? Une télésérie qui met en vedette Benedict Cumberbatch et Martin Freeman? Évidemment que ça va faire partie de cette liste voyons! Nous y suivons Sherlock Holmes et John Watson mais dans un contexte contemporain. J’ai une love/hate relationship avec le format de la série. Autant j’adore le fait qu’un épisode dure des heures parce qu’on ne reste pas sur sa faim au bout de 20-40 minutes, autant je trouve dommage d’avoir à attendre si longtemps entre chaque saison. Il ne faut pas non plus négliger le fait que c’est demandant en matière de temps. En temps normal, si j’ai une heure devant moi, je peux me permettre un ou deux épisodes d’une autre série. Ici, ce n’est pas le cas. Mais bon, je crois tout de même que le format choisi était le meilleur pour l’univers créé. Vous n’avez pas encore vu? Ben là… vous attendez quoi?! Ça en vaut la peine, croyez-moi! Un épisode spécial sera présenté durant les Fêtes de 2015 puis la 4e saison est annoncée pour le début 2016. Pas étonnant quand même qu’on doit attendre autant, les auteurs et acteurs sont très en demande dernièrement!

The Mindy Project : Mindy Kaling est un modèle à suivre pour plusieurs raisons! J’adore cette femme et sa télésérie sait me mettre un sourire au visage à chaque semaine. Son sitcom la met en vedette dans le rôle d’une gynécologue/obstétricienne qui doit apprendre à jongler entre sa vie professionnelle demandante et sa recherche du grand amour alors que son horloge biologique se met à sonner. Son personnage, Mindy Lahiri, a de la gueule et des opinions et habitudes plus que questionnables. Ses partenaires à leur cabinet sont à la fois charmants et exaspérants! Il y a tellement de choses qui me plaisent dans cette série. J’aime comment tous les personnages sont imparfaits ce qui les rapprochent de la réalité. J’aime comment les situations peuvent être absurdes par moment. Je suis honnêtement très attachée aux personnages qui arrivent tous à me faire sourire ou pleurer. Pour moi, cette émission n’est rien de moins que du divertissement à l’état pur! Je la conseille fortement car je suis convaincu qu’il y a de quoi plaire à tous!


Once Upon a Time : Well, ceci est définitivement un guilty pleasure. Quand j’ai dit à des gens que j’écoutais cette série, on m’a demandé comment c’était et si je la leur recommandais. Le problème c’est que je ne sais pas quoi répondre. La série est OK mais ce n’est pas extraordinaire. Je ne peux pas dire que le acting est impressionnant ni que l’histoire est super originale. Je ne sais pas pourquoi dans le fond, mais ça me plait. Ça doit être mon côté Disney/fairytale qui ressort! On y retrouve tous les personnages de contes de fée classiques réunis à Storybrooke, petite ville du Maine. Dans cette série, nous apprenons pourquoi ils se retrouvent à cet endroit et comment ils apprennent à y vivre. La deuxième moitié de la 4e saison est commencée dimanche soir et, de ce que j’ai vu, j’ai l’impression que celle-ci a du potentiel. Au moins ça reste divertissant. C’est différent de regarder un show qui te demande un peu moins de penser de temps en temps :-p


Doctor Who : Ah là par exemple! Quand on veut complexe et intéressant comme univers, on est plus que servit avec les deux prochaines téléséries! Parlant de l’univers... Ça vous intéresse de le visiter, et ce, à n’importe quel époque? C’est ce que Doctor Who vous offre comme prémisse. Traitez-moi de fausse fan si vous le voulez car non, je n’ai pas encore pris la peine d’écouter les épisodes classiques de la série. En effet, je n’ai commencé à écouter qu’alors que le règne de David Tennant tirait à sa fin. Les premiers épisodes que j’ai vus étaient les derniers de la 4e saison puis c’est en voyant la finale de 3e saison que ma curiosité m’a poussé à entamer le périple en commençant avec le 9e doctor, Christopher Eccleston. Je sais, l'ordre ne fait absolument aucun sens! L'important c'est que j'ai fini par reprendre du début et que j'ai accroché fort! Cette série m’en a fait voir et vivre de toutes les couleurs!


Game of Thrones : Si vous n’avez jamais entendu parler de GoT, soit vous étiez perdus sur une planète étrangère, soit vous devez vous questionner quant à votre usage des médias sociaux! Cet univers fantastique construit sur une toile de fond quasi-médiévale est TRÈS complexe. Cœur sensible s’abstenir puisque la violence et le sexe sont deux parties intégrales de cette téléséries. J’ai commencé à écouter alors que la première saison était terminée. Je dois avouer qu’il m’aura fallu regarder à deux ou trois reprises le premier épisode afin d’arriver à démêler les nombreux personnages. Une fois la première saison terminée, je me suis lancée tête première dans les livres. J’aime comment les deux univers se complètent mais ne sont pas identiques. Ça nous permet, même à nous les lecteurs, d’être surpris lorsqu’on écoute la télésérie. La nouvelle saison commencera le 12 avril et j’ai donc commencé un pèlerinage hier soir qui consiste à écouter un épisode par jour afin d’avoir tout de frais dans la tête d’ici la première de la 5e saison. One down, 39 to go!

Hey check! C'est comme le quart des personnages principaux cecitte!
Community : Aaaahhhh la vie postsecondaire (collégiale dans ce cas-ci)! On ne sait jamais trop à quoi s’attendre et ça devient difficile de recommencer à neuf dans un nouvel univers. C’est d’ailleurs de cette façon qu’un groupe d’étude se forme au Greendale Community College. Ce sont les membres de celui-ci, tous là pour des raisons bien différentes, que nous suivons dans ce sitcom. NBC a donné bien du fil à retordre aux créateurs de la série et a déplu à bien des fans de celle-ci. Avec des changements de dernière minute à la grille horaire, le remplacement de Dan Harmon durant la 4e saison et l’annulation complète de la série, la chaine télévisée s’est mis à dos bien des adeptes. Yahoo! Screen a annoncé qu’ils renouvelleraient la série pour une 6e saison et celle-ci débutera le 17 mars prochain. Gardons espoir : #SixSeasonsAndAMovie!!


Avatar: The Last Airbender / The Legend of Korra : Du côté animé, je ne peux passer sous silence l’univers de Avatar. SI VOUS AVEZ VU LE FILM JE VOUS EN PRIS NE PRENEZ PAS POUR ACQUIS QUE LA SÉRIE EST AUSSI MAUVAISE!!!  Les différentes nations qui coexistent sur Terre sont divisées par les éléments qu’ils peuvent contrôler. Seul l’Avatar peut contrôler tous les éléments et sert de guide pour assurer l’équilibre entre les nations ainsi qu’avec le monde spirituel. Évidemment, cet équilibre est fragile et la série nous démontre la tâche ardue qu’Aang et Korra auront à vivre dans leur rôle d’Avatar. La prémisse semble peut-être lourde mais le tout est parsemer d’humour et de moments cocasses. Mon seul problème avec cette série est peut-être sa durée. Je crois qu’on aurait pu en faire autant en moins d’épisode. Plusieurs me donnent l’impression d’être des filler mais au moins ils détiennent quand même un certain charme. Pour l’instant, on ne sait pas trop ce que l’avenir réserve à cet univers comme la 8e saison est maintenant terminée et que rien n’a été annoncé comme continuité. Les créateurs n’excluent pas la possibilité de poursuivre leur travail donc il y a de l’espoir. Je continue à me tenir informée!


Ces titres m’accompagnent dans mon quotidien et m’aident à déconnecter de celui-ci. Il y en a encore bien d’autres que je pourrais nommer mais je me limiterai à ceux-ci puisqu’il faut bien que j’arrête à un moment donné… J’aimerais dire que je suis ouverte à de la nouveauté mais mon problème est que j’ai de la difficulté à embarquer dans une nouvelle émission parce que c’est tellement demandant de mon temps. Je veux bien essayer par contre alors n’hésitez pas à me donner des suggestions (Walking Dead et Breaking Bad sont out, je n’ai VRAIMENT pas accroché).

À la prochaine!
Shotgun Godin

Follow by Email