Friday, 27 November 2015

Ma musique à ma manière...

J’ai tendance à acheter un paquet de choses que les gens autour de moi pourraient considérer comme état inutiles. J’achète ces objets en grande partie dû à la nostalgie qui vient avec. J’ai déjà énuméré les jeux vidéo que je possède dans la liste qui se retrouve ici http://diaryofashotgun.blogspot.ca/2015/03/echapper-au-quotidien-video-games.html. De la même façon, je continue à construire ma collection de film de Disney encore une fois dû aux bons souvenirs que j’associe à ceux-ci. Il y a un autre secteur dans lequel la nostalgie guide mes achats : la musique.

Je n’achète pratiquement pas de cd depuis des années. Un de mes amis m’a présenté sa collection de vinyles quand j’étais allée le visiter. Après avoir jasé avec lui de comment je manquais le tourne-disque que mes parents avaient quand j’étais jeune, il m’a offert un deal que je ne pouvais refuser. Il voulait se débarrasser d’un des units qui prenait de la place dans le sous-sol chez ses parents donc, pour 40$, j’ai eu un tourne-disque, un equalizer, deux haut-parleurs et deux vinyles. J’étais aux anges!!
Depuis, ma collection de vinyles grandit lentement mais sûrement et j’ai upgradé mon unit à un beaucoup plus moderne qui joue de tout (littéralement!). Sérieusement : vinyles, cassettes, radio am/fm, cd, usb, bluetooth et audiojack pour les mp3. En plus, il est super compacte et vraiment beau! C’est certain que ce n’est pas donné non plus, mais je suis tellement contente de pouvoir me procurer de nouvel album en vinyles! Donc non, la musique que je me suis procuré sous ce format n’est pas uniquement de la vieille musique. En fait, la majorité de mes vinyles sont neufs.
Pourquoi des vinyles? Oui, il y a un peu du « le son est unique… Ça ne peut se reproduire avec un cd » mais c’est aussi juste une question de simplicité. L’avantage d’acheter des vinyles, c’est qu’ils viennent avec un download code pour obtenir une version numérique de l’album. Il s’agit donc d’une pierre deux coups! Je peux écouter ma musique chez moi et la transporter n’importe où sur mon cellulaire ou dans ma voiture au travers d’un usb. C’est une win-win situation! Plus, le artwork qui vient avec les disques sont super beaux et ça, c’est sans même mentionner l’esthétique du disque lui-même.

Il ne s’agit vraiment que d’un autre de mes péchés mignons! Vous voulez me faire plaisir? Pognez-moi un random vinyle qui me permettra de découvrir de nouveaux artistes ou de redécouvrir des albums de mon jeune temps… pcq je suis tellement vieille tsé :-p

And I’m out!
Shotgun Godin 

Monday, 23 November 2015

Sorry...

Yeah...

Je ne suis plus très discipliner dernièrement.

Je pourrais vous cracher des excuses:

- Je suis fatiguée....

- J'ai eu une grosse weekend...

- Ma job est demandante...

Mais bon, la vraie raison pourquoi mon blogue souffre dernièrement c'est parce que je ne prends pas le temps d'écrire. Je suis lâche quoi!
Yup! That's exactly me!!
C'est vrai que je n'ai pas beaucoup de temps libre... Mais je n'en avais pas beaucoup plus auparavant pour autant. Je manque d'inspiration aussi. Je me trouve boring. J'ai un paquet de texte écrit à moitié que je relis et que j'ai envie de détruire parce que ce n'est pas assez bon selon mes standards. Novembre a toujours été un mois rough sur mon moral et 2015 ne fait absolument pas exception.

J'écris ces quelques lignes pour vous laissez savoir que je n'ai pas l'intention d'abandonner ce blogue. Je ne vais pas m'appitoyer sur mon sort et me laisser retomber aussi bas que je l'étais l'an dernier. Je sais que j'ai toutes les raisons du monde d'être heureuse, mais présentement je ne le suis pas. Ça va me revenir... Bientôt j'espère. Parce que je me préfère avec un sourire au visage plutôt qu'une expression neutre et le regard perdu et vide. Je ne contrôle pas tout. On a tous des hauts et des bas... J'ai hâte que la pente commence à remonter.
Parfois, je suis faible. C'est difficile d'en parler. Et je me rends compte que prétendre que je vais bien est plus facile qu'être honnête! Personne ne peut vraiment m'aider en ce moment de toute façon. Je ne m'isole pas pour autant par contre. J'ai eu une merveilleuse fin de semaine en superbe compagnie! Ça me fait me sentir mal parce que, justement, je devrais me sentir bien grâce à cela, non? Ben c'est pas le cas. Au moins ça m'a permis d'oublier, l'espace d'un instant, que je n'allais pas bien. On y va par les petits.

Décembre n'arrivera jamais assez vite... Une belle neige là! Messemble ça me remonterait le moral au lieu de cette pluie torentielle! En espérant que j'aurai plus joyeux à partager avec vous vendredi!

Shotgun Godin

Monday, 16 November 2015

Des fois... je ne peux juste pas...

Je viens de passer un quatre jours en famille. En temps normal, j'aurais paniqué! "QUATRE JOURS UGH!!! Ça va ben être long et pénible et plate!!! La péninsule suce..." Malgré mes attentes très basses, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer. Ce fut des vacances plaisantes avec du temps bien meublé!

........

J'allais décrire ma fin de semaine. J'aurais parlé de comment j'ai passé du bon temps en famille et comment j'ai travaillé sur nos voitures et sur la maison... Mais je ne peux pas... J'ai un blocage ce matin (pas pour rien que ce post est sorti si tard)! Je crois que je suis simplement encore sous le choc des événements de vendredi soir. Les médias sociaux n'ont cessé d'en parler durant les derniers jours et encore au travail ce matin, c'est tout ce dont nous parlons.

JE SUIS PARIS!

Et je veux adresser ce sentiment. Parce que je ne devrais ABSOLUMENT PAS me sentir mal de le ressentir.

Je suis au courant des attentats au Liban et à Baghdad. Je suis au courant du tremblement de terre au Japon. Je sais que les pays d'Afrique et du Moyen-Orient souffrent à chaque jour. Je ne m'en fous pas pour autant! Et je trouve hypocrite les gens qui m'accusent d'être hypocrite. Auriez-vous fait ne serait-ce qu'une mention de ces attentats et événements si Paris n'avait pas eu lieu?... La réponse est simple: non!

Nos médias ne présentent pas ces informations, c'est un fait! Je ne leur cherche pas des excuses, mais je crois quand même qu'un moment donné, il faut filtrer. Je n'écoute plus les nouvelles depuis quelques temps. Ça me déchire de voir tout ce qui va mal dans le monde. J'aimerais pouvoir voyager partout, sans crainte, sans même avoir à me questionner. Je ne le peux pas et je ne le pourrai probablement jamais. J'ai peur! J'ai peur pour notre humanité et, à mon avis, propager ces informations remplies de haines et d'intolérance n'aura pour effet que d'aggraver les choses.

Vous avez tous été témoin de réactions ABOMINABLES et DÉGUEULASSES que les gens ont partagé sur les médias sociaux suite aux attentats en France. Pensez-y bien... Croyez-vous que ces gens verraient les nouvelles d'une bombe à Baghdad en pensant autre chose que "Bon débarras!"... Je refuse de donner plus de raisons aux racistes et xenophobes et intolérants et islamophobes de s'ouvrir la trappe. Je refuse qu'ils aient plus de soi-disant preuves et raisons pourquoi nous devrions refuser d'accueillir les réfugiés syriens chez nous.

Pourquoi je devrais me sentir mal de démontrer de l'empathie envers une nation qui m'est proche? Je suis canadienne-française. Mon ancêtre, Pierre Godin, était Français. J'ai côtoyé des Français régulièrement durant mes années universitaires et pour mes différents emplois. Je suis désolée mais je ne connais pas de Libanais. Je ne connais pas de Japonais. Je ne connais pas d'Iraquiens. J'ai donc le droit d'être plus affectée par quelque chose qui est plus près de moi, non?

Ça va peut-être sonner fou aussi, mais c'est la prise d'otage au Bataclan qui m'a le plus affecté. Pourquoi? Parce que le band qui y jouait: Eagles of Death Metal, était à Toronto en septembre. Ça juste mis les choses en perspectives pour moi. Je veux voir le plus de show live possible dans ma vie et, jusqu'à vendredi, je ne me suis JAMAIS même questionnée quant à ma sécurité à ce genre d'événement (à moins de mourir écraser dans un mosh pit mais ça c'est une autre histoire...) Ça m'a fait réaliser à quel point nous sommes chanceux au Canada. À quel point la vie est fragile. Enfin, Ça m'a fait réaliser que je suis peut-être extrêmement naïve... J'espère que j'ai tort de croire cela.

Le monde est malade. Et ce n'est pas en décourageant et pointant du doigt ceux et celles qui démontrent de la compassion qu'on va faire changer les choses! One small step at a time.

Je veux voir le monde... avant qu'on le détruise!
Shotgun Godin

Monday, 9 November 2015

Digital Detox (The aftermath)

Chers lecteurs et lectrices,

J’espère ne pas vous avoir laissé dans un état de panique la semaine dernière alors que je vous annonçais mon décès prématuré. Rassurez-vous, ces lignes n’ont pas été écrites à l’avance et programmer pour être publier ce matin, je suis bel et bien vivante!
La journée de samedi était déboussolante, c’est certain, mais ça été beaucoup moins pire que ce à quoi je m’attendais. Remarque, nous nous étions préparés à l’avance avec des points de rencontre à une certaine heure et en planifiant quelques activités. Je me suis réveillée et j’ai partagé les blogposts dans lesquels j’avais pris part pour ensuite me débarrasser de mon téléphone dès 8h30. Je devais maintenant tuer le temps jusqu’à 11h, heure à laquelle nous partions pour le marché de Moncton. J’ai pris mon temps pour me préparer, me suis fait un énorme déjeuner (que j’aurais adoré prendre en photo tellement c’était ridicule!) et j’ai lu! C’était un début de journée relax et très agréable je dois dire!

En après-midi, nous avons été plus actifs. Nous sommes restés au marché de 11h à presque 13h. Nous avons poursuivi notre escapade en nous rendant au mall Champlain pour faire du lèche-vitrine et acheter quelques cossins. Enfin nous sommes allés prendre une longue marche au Parc Mapleton avec Lily, le chien de mes voisins d’étage! Durant tout ce temps, j’ai ressenti à quelques reprises l’envie de Tweeter mes actions, chercher le meilleur chemin possible pour me rendre d’un point A à un point B à l'aide de Google Map et nous nous sommes vite rendu compte que, sans pouvoir user notre téléphone, il était presque impossible de coordonner un souper avec les gens qui ne nous avaient pas accompagnés au parc. On s’est quand même arranger et nous sommes restés au restaurant pour ce qui semblait être DES HEURES!!! Pas qu’on s’ennuyait, loin de là, mais ouf le service était loin d’être rapide! On a fini la soirée au sous-sol de Improv House à jaser, écouter des vinyles (oui oui! Des vrais vinyles là!) et jouer des board games.
Photo prise quand on se rendait prendre une marche cet été.
On s’était tous donner ce défi pour différentes raisons : Certains sont trop souvent sur YouTube, d’autres sont constamment sur Instagram et Twitter, enfin d’autres ne peuvent s’empêcher de prendre des photos. On n’avait pas de règles strictes et uniformes pour tous, on faisait simplement un effort pour changer nos réflexes le temps d’une journée. MES règles étaient les plus strictes car je suis de loin la personne de notre groupe qui est la plus dépendante des technologies sur une base quotidienne. Je text, snapchat, prends des random photos, vérifie régulièrement mes feeds sur Twitter, Instagram et Facebook… Dès que j’ai un moment durant lequel mes mains ou mon attention est libre, je tends automatiquement la main vers mon téléphone. Comme vous le voyez, j’ai beaucoup de chemin à faire et une seule journée ne saura suffire.
Mon cellulaire est devenu comme une extension de ma main et ça fait presque peur. Je me rends compte que, bien que je sois physiquement avec mes amis, je ne suis pas assez présente avec eux à cause de ce petit bidule. Du même coup, je me suis rendue compte que d’autres de mes hobbies, comme la lecture par exemple, en souffrait aussi. Du coup, dimanche matin lorsque je me suis réveillée, j’ai mis mes lunettes et continuer la lecture que j’avais entamée la veille. Donc au lieu de me lancer sur mon téléphone dès 8h30 pour pouvoir cocher la case « J’ai passé 24h sans mon cellulaire », je m’en suis passé jusqu’à 10h. J’avais un montant quand même important de notifications, ce qui m’a fait rire et était quand même plaisant, mais rien d’urgent donc tant mieux.
screenshots prises dimanche matin
Dans le fond, ce que je devrais faire, c’est limité l’usage de mon téléphone. Quand je suis au travail, je suis plantée devant un écran d’ordinateur pour 7h. J’arrive à la maison et souvent j’écoute un film ou une télésérie, sors au cinéma ou écoute un match des Canadiens. J’en fais déjà beaucoup trop sans même considérer mon téléphone. Alors j’ai décidé de me permettre de le déposer, le mettre sur silence de temps à autre. Il n’y a rien de mal à mettre en sourdine une conversation de groupe où on parle juste pour parler. Rien de mal non plus à dire à quelqu’un qui me text que je vais faire un peu de lecture ou prendre une drive pour changer d’air un peu. Si ces personnes ne comprennent pas, le problème ne provient plus de moi au moins! Et, tant qu'à y être, pourquoi ne pas reproduire l'exercice de façon plus ou moins régulière et par moi-même? Tant que les gens qui m'entourent sont au courant, je ne vois pas le problème de passer du temps à déconnecté, et ce, pour mon propre bien!

On verra dans un futur proche si j’arriverai à joindre la parole aux actes.
Shotgun Godin

Friday, 6 November 2015

Digital Detox (before...)

Chers lecteurs et lectrices,

Je vous écris aujourd’hui pour vous annoncer que c’est la fin. Je ne survivrai pas à cette fin de semaine et donc, j’écris ce qui sera sûrement mon dernier blogpost. Je garderai donc le tout le plus bref possible (comme si ça va arriver wayons!)

Demain, nous avons décidé de sortir de notre zone de confort, de changer notre mode de vie pour 24 heures. Demain matin, samedi le 7 novembre 2015, je sharerai ce blogpost à nouveau ainsi que la dernière édition de Hot or Not (vous devriez totes aller lire ça si vous ne le faites pas déjà!) pour ensuite ne plus utiliser d’objet dit technologique pour le restant de la journée. Nous serons au moins quatre à tenter l’expérience et je sais que je serai clairement celle qui aura le plus de difficulté à passer à travers ce digital detox.
Je ne me fais TELLEMENT pas confiance, que j’ai déjà décidé que je vais confier mon cellulaire à quelqu’un de confiance qui ne me laissera pas être faible. Cette personne sera more than likely mon colloc. Je sais que je peux compter sur lui pour ne me démontrer absolument AUCUNE pitié! Je sais que du groupe, je serai la plus déstabilisée et c’est aussi la main raison pourquoi je tiens à le faire.

En plus, on se donne comme défi de ne pas trop faire de plans. C’est bien simple, si on planifie trop de truc à l’avance, on ne se rendrait même pas compte qu’on fait quelque chose de différent. Donc on aura quand même pas mal de temps libre juste pour s’assurer qu’on soit MISÉRABLES!!! Oh… et au cas où vous ne le saviez pas… Il y a un match des Canadiens samedi… Je ne pourrai donc pas la voir… Ni recevoir les updates…. Pourquoi je fais ça again?!? Suis-je masochiste ou quelque chose??? Ugh ça va être awful!
No hockey??? AAAAAAAHHHHHHHH!!!!!
Donc voilà… Je suis persuadée que je ne survivrai pas à cette journée. Je suis TRÈS (lire ici TROP) dépendante des technologies pour pouvoir passé 24 heures sans pouvoir m’en servir. Je vais vivre l’enfer et si je survis, j’en sortirai changer à jamais… Ok c’est un peu over dramatic mais je peux vous garantir que ce ne sera pas facile et que je vais en arracher! Donc, juste au cas où, je lègue toutes les choses que mes parents ne veulent pas à mes 7 enfants. Battez-vous steur!! :-p

Ce fut un honneur de vous compter parmi mes lecteurs!

Shotgun Godin

Monday, 2 November 2015

Halloween 2K15

Halloween est passée mais non on n’a pas fini d’en entendre parler! Enfin par sur ce blogue pour sûr. À chaque année, la LICUM organise une soirée Halloween pour ses membres (qu’ils soient plus ou moins actifs est optionnel). Chaque année, un thème est choisi afin de rendre la soirée plus intéressante et donner un défi supplémentaire à nos amis improvisateurs. Cette année, le thème était très large, faudrait quand même pas trop être restrictifs, il s’agissait de la littérature avec un grand « L ». Encore une fois, les costumes étaient diversifiés et, comme d’habitude, certains ont demandé plus d’efforts que d’autres. Je ne passerai pas en revue les costumes des autres présents, d’autres blogues et/ou Facebook s’en occuperont. Je vais par contre prendre le temps d’expliquer comment j’en suis venu à choisir mon costume et comment je l’ai monté.

Au courant de l’été, je m’étais préparé une liste de costume simple assez à faire par moi-même sans me ruiner. Ces personnages provenaient de nombreux différents univers et j’aurais facilement pu les insérer dans le thème mais quand est venu le temps de commencer à me préparer, aucun d’entre eux ne me tentaient. C’est en jasant avec Andréanne, AKA Hobbit, que j’ai pensé à Tolkien. Du coup, je me suis lancée en ligne pour voir des images et tenté de me monter une liste de matériel. Une fois la liste fait et quelque site DIY de trouver, ma décision était prise! Mon choix cette année s’est arrêté sur the lady of light, Galadriel.
J’ai fait une trouvaille extraordinaire sur Amazon. Je voulais une cape pour recréer l’effet de la photo au-dessus mais tout ce que je voyais était super cheap et/ou trop court. C’est un costume de fantôme qui m’a permis d’obtenir la cape et, du coup, j’ai aussi commandé ma perruque. Ok les plus gros morceaux sont réglés! À ma surprise par contre, lorsque mon paquet est arrivé, il contenait non seulement une cape mais aussi une robe… SCORE!! Il ne me manquait plus que les accessoires.
Je me lance du coup dans la confection de la couronne. Matériel utilisé : du carton, une plume, des ciseaux, un fusil à colle, une décoration de Noël du Dollorama et du vernis à ongle. Difficile de faire plus simple! Pour la ceinture? Oh juste un ruban de couleur or que j’ai aussi trouvé au Dollorama. Enfin, parce que je me dois de porter attention aux détails, je me commande une réplique de Nenya, l’un des trois anneaux remis aux elfes (Nenya, Narya et Vilya FYI).
Dessiner et couper le modèle
Peinturer la base avec le vernis à ongle
Ajouter la colle chaude pour créer de la texture, assurer que ça garde sa forme et ajouter les détails floraux
Peinturer à nouveau la colle avec le vernis à ongle pour arriver au produit fini
Nenya regarde tellement mieux que ce à quoi je m'attendais!!!
Je suis extrêmement satisfaite du résultat final même si il m’aura fallu à plusieurs reprises répondre que non, je n’étais pas Daenerys Targaryen et non, je ne suis pas un autre personnage de Game of Thrones. Je ne peux pas vraiment les blâmer. Pas tout le monde qu’est intense comme moi quand ça vient à mes fandoms ;-p
J’espère que votre Halloween était aussi plaisante que la mienne! À l’année prochaine pour un autre costume qui, je l’espère, saura me rendre fière!
Shotgun Godin   

Follow by Email