Friday, 30 December 2016

Retour sur mes défis 2016

ENFIN!!

Ça y'est, c'est le temps de prendre quelques minutes pour faire un retour sur l'année qui tire à sa fin. On en a vu de toutes les couleurs durant l'année 2016. S'il y a quelque chose sur laquelle on peut s'entendre c'est que les surprises que nous a réservé les douze derniers mois étaient souvent choquantes, frustrantes et dures à avaler. Je n'irai pas en détails dans les hauts et des bas de mon année, je garde ça pour mon post des tops de l'année qui va aussi inclure les plus grands flops. Dans ce post, je vais plutôt faire le recap des défis que je m'étais lancés.


      -          Continuer l’écriture de ce blogue : Je m’étais mise au défi de ne skipper que 14 blogpost en 2016. En tout, je devais donc en écrire au moins 90 au total. Ceci est mon 92e post et je vais écrire mes tops de l'année aussitôt que j'aurai accès à un AC adapter pour mon ordinateur. SUCCÈS!!! Je continue avec le même ojbjectif l'an prochaine c'est certain.
Succès!
-          Sortir de la province le plus souvent possible : En 2015, j'avais estimé à 7 le nombre de fois où j’étais sortie de la province Cette année, je suis allée à Montréal à deux reprises, en Nouvelle-Écosse pour la job, à Boston en ami, camper à Five Island puis je suis allée prendre l'avion à Halifax pour me rendre à Terre-Neuve. Il ne me manquait qu'une fois de plus pour égaliser la marque de l'année dernière. J'ai quand même eu la chance de me promener à plusieurs reprises malgré tout donc je n'ai pas à me plaindre de ce côté. Dans le fond, ce n'est pas autant sortir de la province que vivre des expériences.
-          Ne pas briser mon cellulaire : Je l'ai fait! Mon cellulaire est encore en un seul morceau. J'ai d'ailleurs célébré en m'en commandant un nouveau. Je me suis laissée séduire par le tout nouveau Moto Z Play et les gadgets qui l'accessorise. On va se croiser les doigts pour s'assurer que celui-ci me dur pour un bon bout de temps. On garde donc cet objectif pour 2017.
Succès!!
-          Demeurer active : Well... S'il y a un objectif que je n'ai pas suivi c'est bien celui-ci. Le gym est chose du passé jusqu'à ce que mes bureaux s'équipent de quelques machines. Je n'ai même pas été à la plage aussi souvent que je l'aurais voulu. OK je ne m'attendais pas vraiment à égaliser le nombre de fois de l'année précédente (je ne sais même pas c'est quoi le nombre anyway...) mais quand même. Les shakes me permettent de tranquillement ramener mon poids mais il me faudra clairement me remettre à bouger si je veux être plus en forme et me rapprocher de mon poids idéal.
-          Communiquer plus régulièrement avec ma famille : Ben c'est pas évident quand, encore une fois cette année, j'ai eu bien de problèmes de communication avec mon père. Il faut toujours qu'il questionne tout ce que je fais, c'est plus fort que lui et ça me rend folle. J'aimerais que ce soit plus facile mais nos personnalités clashent. Je sens que j'ai tout de même fait de plus grands efforts depuis août pour communiquer avec eux par text ou en les appelant. C'est déjà ça...
-          Lire encore plus : Mon projet de lecture avançait bien. Il a staller et je n'ai jamais réussi à reprendre l'élan. J'ai lu plus de 12 livres cette année si je compte les graphic novels et les mangas - j'ai d'ailleurs lu 19 mangas en 2 jours il y a de cela quelques jours. Je continue à lire pour mon propre plaisir et c'est ça qui est important ici. Petite victoire bien qu'elle soit fausse!
-          Voir au moins un nouvel endroit : Défi relevé haut la main alors que j'ai visité plusieurs nouveaux endroits en 2016. Mon voyage à Boston m'a permis de découvrir une partie de la côte est des États-Unis. J'ai visité North Conway, la ville de Boston - duh -  et j'ai assisté à ma 1ère et 2e game de baseball live et enfin j'ai visité Salem. Par la suite, je suis allée camper à Five Islands pour la 1ère fois. Superbe beau site! Finalement, j'ai découvert la ville de St. John's NF en octobre. Bien que l'année a été frustrante sur plusieurs niveaux, ces découvertes aident à faire pencher la balance. C'est certain que cet objectif en sera un que je me donnerai à chaque année.
Succès!!!

Voilà. 3 réussis, 2 qui me satisfaits bien qu'ils ne soient pas tout à fait réussi et 2 qui ont planter. Quand même pas si pire quand on pense qu'on se donne ces objectifs parce qu'on sait qu'autrement on aura de la difficulté à les relever.

J'espère que vous avez aussi, de votre côté, quelques succès à célébrer en cette fin d'année. On se reparle en 2017!
Snowgun Godin

Tuesday, 27 December 2016

Noël en famille

Ça toujours été comme ça. Noël c’est une célébration familiale pour nous. Le jour de l’an on peut faire ce qu’on veut, mais la veille, la journée-même et quelques jours après, on fête en famille chez les Godin. Depuis maintenant 3 ans, nos Noël ont pris toute une nouvelle tournure.

Noël, ça toujours été pour les enfants. Depuis que ma sœur a donné naissance à son premier, notre petit monde a pas mal changé. Maintenant, avec trois enfants, le temps des fêtes est à nouveau rempli de magie… et de fatigue! Ouf, il faut être patient pour pouvoir passer au travers des fêtes avec trois enfants… Je ne peux imaginer avec plus! Et encore, Charlotte n’est pas encore alerte assez pour que ça change quoi que ce soit à sa vie. Déjà, l’année prochaine sera pas mal plus intense avec un petit garçon de 4 ans, une petite fille de 3 ans et une autre de 16 mois. Au moins, ça vaut la peine de voir les enfants heureux. L’excitation dans leurs yeux quand le Père-Noël est venu les visiter et quand ils recevaient leurs cadeaux, c’était plus que magique!
Les enfants c’est déjà beau, mais il y a tout le reste de la famille aussi. Évidemment, je dois me déplacer pour passer une partie de mes vacances dans la péninsule chez mes parents. On ne s’entend pas toujours mais on dirait que dans le temps des fêtes, c’est juste un peu moins pire. Par là-dessus cette année, nous nous sommes déplacés pour visiter la famille éloignée. Le 25 au soir, on a pris la route pour Edmundston puisque ma grand-mère y vit maintenant chez ma tante Paula. Une autre tradition du temps des fêtes que j’adore, c’est les soirées à jouer aux cartes à la gang! On a joué tellement de partie de Passe l’As que je ne peux même pas les compter. On rit toujours, on prend un petit coup et on mange comme des affamés… Ben oui! C’est aussi ça le temps des fêtes!

En revenant le lendemain, nous nous sommes arrêtés chez mon oncle Donald alors que les cousins étaient dans le coin. Annick était montée du Cap Breton et Eric et les enfants de l’île. Ça faisait un maudit boute que je les avais pas vu toute la gang! On a ri un bon coup, on a bu un peu plus mais on s’est abstenu de jouer aux cartes pour ne pas avoir à y passer la soirée. On était quand même brûlés par l’aller-retour à Edmundston en moins de 24h.

J’espère que, de votre côté, vous avez passé un merveilleux temps des fêtes en famille ou entre amis. Avec seulement quelques jours d’ici la fin de l’année, il est maintenant temps de penser au recap et aux objectifs à me donner pour l’année à venir.
À la prochaine

Snowgun Godin

Saturday, 24 December 2016

Joyeuse veille!

C’est la veille! C’est le temps des célébrations en famille. Mais avant de faire ça, j’ai passé un dernier moment festif avec mes amis en visitant les Wild Lights au Zoo de Magnetic Hill. Je recommande à tous et toutes de prendre la peine d’y aller. En famille, en couple ou entre amis, c’est une agréable sortie qui vous force à être dehors et à profiter du fait que la noirceur arrive tellement tôt! Voici quelques sneak peak de ce que vous pourriez y voir :
Xmas Tiger!!
Aaawww le beau pupper!! Quoi, c'est un LOUP???!!!



Ah et un petit bonus... I'll have a bluuuuuuue Christmas without you.....!

Maintenant, ce n’est pas pour bragger – euh oui c’est totally pour bragger - mais je suis en vacances depuis 14h30 jeudi! (Je suis tellement en vacances que même mon blogue ne sort pas à temps!) Mes plans pour les fêtes? RELAXER!! Je vais essayer de lire un peu, je vais visiter de la famille à Edmundston et je vais écouter des films et jouer des jeux vidéo! Par la suite je reviens à Moncton pour les célébrations du jour de l’an. Après ça je vais relaxer, lire, gamer. La grosse vie sale quoi!

C’est la veille et je n’écrirai de nouveau que le 26 donc je vous souhaite un Joyeux Noël à tous! Profitez du bon temps en famille et entre amis parce qu’on ne sait jamais… Peut-être que 2017 nous réserve d’autres mauvaises surprises… sigh… Wow je voulais être joyeuse mais c’est plus fort que moi faut croire…

ANYWAY!!! Ayez du fun, partyer juste en masse et profitez-en au maximum!
Snowgun Godin

Monday, 19 December 2016

Noël quand on se connait presque trop bien

Je n’ai jamais trop aimé recevoir… OK OK… Quand j’étais petite fille j’étais égoïste et égocentrique et je ne comprenais pas encore à quel point donner est bien plus agréable que recevoir. J’ai appris avec le temps par contre. Une chanson que j’ai découvert la semaine dernière dit : « I know that to you it’s just jewelry and shoes, But to me they’re the smile on your face » et c’est absolument vrai. J’adore voir la réaction des gens lorsqu’ils ouvrent les cadeaux que je leur ai offert.

Ceci étant dit, je ne suis normalement pas une fan d’échange cadeau. Plus souvent qu’autrement, ça me force à rusher pour trouver une idée pour chaque personne. L’échange cadeau auquel j’ai pris part cette fin de semaine est l’exception à la règle. Quand ça fait des années que tu te tiens avec la même gang, tu viens à vraiment connaître tout le monde. Nos échanges sont donc toujours remplis de rires et de surprises. On a des cadeaux sérieux, des jokes, des treats. C’est toujours le fun! Plus souvent qu’autrement on commence ou fini par un souper et ça devient donc un événement à part entière.
Merci Marty et Nath pour nous accueillir année après année!
J’en parlais avec l’une des personnes qui a pris part à l’échange. Elle m’a dit quelque chose comme : « J’ai reçu plus de cadeaux personnalisés et bien pensés en un an que j’en reçois en plusieurs années de ma famille. » C’est fou pareil, mais c’est vrai. Si je n’étais pas aussi directe avec ma famille – Je leur envoie une liste avec des liens et tout le kit pour ne pas qu’ils se trompent – je ne recevrais probablement que trop de choses qui ne me serviraient à rien. Notre gang est d’ailleurs tellement connectée que plusieurs cadeaux que nous nous sommes offert étaient similaires : Des jeux de société à saveur japonaise, des graphic novels de chat, des livres classiques avec un twist, des kits de Lego dimensions, Isabel et moi on a même eu à s’annoncer l’une à l’autre que nos cadeaux seront en retard… Drôles de coïncidences!

Je ne suis pas aussi fière de mes achats cette année comparativement à d’autres, mais je crois quand même avoir fait des heureux. De mon côté, je peux dire que j’ai encore une fois été gâtée! J’ai reçu un chapeau et une lavette personnalisée faits à la main d’Elyse, des gants, une tasse arborant un renard et des macarons « DJ Nath fan » de Nath, un kit de Lego Dimension de Mike, un chapeau de Eeveelution – Umbreon FTW - de Josée et le film Kubo and the Two Strings d’Amélie.
Merci encore gang! Ça fait toujours chaud au cœur!
Joyeux Noël à l’avance

Snowgun Godin

Friday, 16 December 2016

Stu juste moi ou...

C’est drôle comment les gens (certains là.. pas tous) sont heureux quand la mi-novembre arrive et pense au temps des fêtes qui approche. On installe les lumières dehors, on commence (ou finit, ce n’est pas tout le monde qui s’y prend à la dernière minute non plus) la planification et l’achat des cadeaux, on attend les premières neiges avec impatience, etc. Généralement, on a l’impression que tout le monde est de meilleure humeur.
Décembre arrive « enfin ». Le monde se peut pu. Le rush dans les centres d’achat est parti pour de bon. On commence déjà à haïr la neige qui nous force à changer nos pneus, à partir plus tôt pour le travail et à nous habiller en plusieurs épaisseurs. La joie ressentie en mi/fin-novembre devient un peu moins présente. Elle est encore là, mais elle est parfois bien cachée…

Et là arrive les deux dernières semaines avant les fêtes. Le monde entier vire CRAZY! Aller au mall en soirée ou pendant la weekend?... Plutôt mourir! Les gens sont pressés, frustrés, stressés… Sont pas parlable quoi! Je le ressens plus que jamais depuis deux ans puisque je travaille avec le public et ces deux dernières semaines sont celle où j’ai à dealer avec le plus d’insulte et de criage par la tête.
Alors là... non merci!
Je ne me plaindrai pas du fait qu’on a oublié la vraie raison derrière le temps des fêtes. Who cares about la religion de toute façon. C’était une fête païenne pour se redonner courage durant les nuits les plus longues de l’année, célébrer le fait que les jours vont recommencer à allonger anyway. Non, ce qui me fait de la peine c’est que ce devrait être un temps de réjouissance en bonne compagnie et voilà qu’on s’arrache les cheveux avant et après cette courte période de joie. Non mais sérieusement, on se stresse pour être prêt à temps, pour avoir de bons cadeaux à offrir, pour faire de la bonne bouffe. On passe ces quelques moments en famille et en amis. Après ça on stress parce qu’on reçoit les factures et on doit balancer les comptes.


Une à deux semaines de visites, de partys, de fun ne vaut pas du tout des mois à se casser la tête et à se faire du sang d’encre. Pourquoi, de nos jours, le bonheur doit-il obligatoirement être accompagné d’une période d’anxiété? Notre monde ne tourne pas rond. J’espère que vous êtes en mesure de profiter du temps des fêtes sans trop souffrir avant et/ou après celui-ci.

Snowgun Godin

Monday, 12 December 2016

Premier semestre: Check!

Je me sens toute fébrile. Je viens de remettre mon examen maison ce qui met à terme mon premier semestre à la maîtrise. C’est peut paraître niaiseux mais ça représente une grosse étape pour moi.

Retourner aux études était un pas de l’avant vers mon but d’obtenir une maîtrise. Ça toujours été le plan, même avant que j’obtienne mon emploi à la CSRK. Suivre des cours avec l’horaire fou que j’ai eu cet automne a été honnêtement une libération en même temps d’avoir été un fardeau. Honnêtement, j’étais très heureuse à l’idée d’avoir un break du bureau mais en même temps ça m’a ajouté des tâches supplémentaires pour lesquels je n’avais que trop peu de temps.
Mes lectures obligatoires… J’en ai peut-être fait deux. Mes projets de groupe… Ouf ça a souffert de nos horaires qui ne concordaient pas du tout sans oublier les différents points de vue face à la matière. Mes résultats jusqu’à présent sont tout de même très satisfaisants. Je suis passée au travers de cette première étape cruciale et ça me remplit de fierté.

Je suis contente de continuer l’aventure pour la session d’hiver. Je ne prends encore qu’un seul cours pour continuer mon retour progressif à la routine et pour ne pas avoir une charge qui nuirait à mon rendement au travail - déjà que je manque tous mes lundi avant-midi pour suivre ma session. Ultimement, j’aimerais prendre deux cours par semestre pour finir la maîtrise en 4 ans. J’espère pouvoir en suivre deux durant la session printemps/été pour ne pas accuser de retard.
Une step plus près de pouvoir me faire appeler Maître Godin! HA! Ça va durer comme 2 jours pi je vais me tanner assez rapidement, no worries!
Shotgun Godin

Friday, 9 December 2016

IsaGenix - 2 semaines

Tel que promis plus tôt en novembre, je vous tiens au courant des résultats associés à l’utilisation des produits IsaGenix. Laissez-moi vous parler de mes deux premières semaines.

Les bons coups : Premièrement, pour ce qui est de la routine. Il y a des choses qui sont plus faciles à adopter que d’autres. Prendre les shakes va très bien; ça s’insère très facilement dans une routine. D’ailleurs ça me pousse à avoir trois repas par jour ce que je ne faisais que très rarement. Au début c’est tellement fade, mais on s’habitue rapidement au goût. En plus, c’est très remplissant. J’ai rarement faim à proprement dit. C’est sûr que j’ai des cravings – je rêve d’un festive special du Swiss Chalet par exemple – mais ce n’est rien de nouveau. Chaque matin je dois prendre une shot de 2 oz d’Ionix Supreme. Le goût est écœurant!! Au moins ça se prend vite et je peux me débarrasser de l’arrière-goût en prenant mon déjeuner. Enfin prendre les capsules « Natural Accelerator » deux fois pas jours est facile à respecter aussi.
Les moins bons coups : Je dois prendre les capsules « IsaComfort » avant de me coucher et j’oublie constamment. Il y a aussi ma consommation d'eau qui doit augmenter. C'est plus dur que je pensais d'en prendre l'habitude et courir constamment au toilette est une pain... Un autre petit problème que j’ai eu c’est les journées de « Deep Cleanse ». Durant ces journées, je ne mange rien de solide et l’activité physique n’est pas recommandée du tout. Pas la meilleure des idées que j’ai eue d’essayer quand on attendait les premières bordées de neige. Pelleter sur une « Cleanse Day » c’est un No-No! Plus jamais.

Pour ce qui est des résultats, ce n’est pas encore assez évident pour que je saute en l’air. J’ai perdu quelques livres (8 lbs en 2 semaines quand même) et quelques pouces un peu partout. Si je faisais encore plus attention aux calories que je consomme et que j’étais plus active, je suis certaine que je perdrais plus de poids et ce plus rapidement. Reste que je me sens définitivement plus en forme et réveillée depuis que j’ai commencé. Ça fait une différence quand même d’avoir des repas équilibré et de manger plus de fruits et de légumes. J’ai hâte de voir 1-comment je vais m’en sortir dans le temps des fêtes et 2-après un mois quels seront les résultats.

Si jamais vous voulez en apprendre davantage sur ces produits, n’hésitez pas à commenter ou à me parler directement.

Shotgun Godin

Wednesday, 7 December 2016

Le prix de l'indépendance...

Yo! Il faut que je vous donne un avertissement parce que je suis à veille de vous révéler une réalité que trop peu de gens connaissent pi ça pourrait changer vos vies à jamais. Il est encore temps pour vous de tourner de bord et de continuer à vivre dans l’ignorance. Ça pourrait être mieux pour vous d’ailleurs…

Non?... Ok mais vous ne pouvez pas dire que je ne vous ai pas averti.


ÇA COÛTE DONT BEN CHER VIVRE!!! UUUUUGGGGGGHHHHHH

Non mais sérieusement, aussitôt que je pense que je suis en train de prendre le dessus, ce ne sont que des mensonges. Je sais que je mène une vie assez intense... au-dessus de mes moyens. Je me paie du luxe mais vraiment, qu’est-ce qui compte vraiment comme du luxe? Dernièrement, on dirait que je ne dépense que sur de l’essence et de la nourriture. Un moment donné j'ai droit d'investir sur moi-même non? Avec le temps des fêtes qui arrive beaucoup trop vite à mon goût, je commence à devenir anxieuse. Et voilà que mon indépendance vient de me coûter un bras.
Me... all the time...
J’adore ma voiture, mais au nombre de km je conduis par semaine pour mon emploi et mes sorties, elle commence à me coûter cher. Mes paiements mensuels ne seront terminés qu’en mars 2018. Mes assurances passent à tous les débuts de mois. Avec 100 km par jour pour me rendre à mon emploi, on parle de près de presque 100$ de gaz aux deux semaines et ça c’est quand je ne vais qu’au bureau et nulle part d’autre. Ben ajouter par là-dessus qu’au mois d’octobre je devais payer mes enregistrements, que je viens de faire craquer mon pare-brise par une roche en me dirigeant dans la péninsule et que mon inspection me demande de nouveaux freins et autres morceaux… S’en ait assez pour m’arracher les cheveux sur la tête.

Il fallait que ça sorte. On va ben finir par en voir le boute!
Joyeux Noël Shotgun!!

Friday, 2 December 2016

#AnAnimeADay est fini

C’est fait. J’ai terminé mon projet cinématographique. 30 films – en fait 33 films – durant le mois de novembre. OK, j’ai triché un peu comme j’ai terminé hier, mais je suis tout de même fière de l’avoir mené à terme. J’ai aimé tous les films que j’ai vus. Vraiment là! Je planifiais parlé de mes nouveaux coups de cœur mais j’en ai tellement! Je me suis limitée aux cinq suivants mais j’encourage tous les fans d’animation et d’anime de voir les films de ma lise (voir la liste de départ ici : En parlant de projet #AnAnimeADay)

-          Sword of the Stranger
Un peu dans la même veine que Boy and the Beast, ce film raconte l’histoire d’un samouraï qui prend un orphelin sous son aile. La différence ici, c’est qu’au lieu de l’entrainer, il devient son protecteur. Le film est pas mal plus violent que ce à quoi je m’attendais mais ce n’est absolument pas négatif de mon point de vue. La magie de ce film réside dans la qualité de l’animation lors des scènes de combat. LOVED IT!

-          5 cm per seconds
Trois courtes histoires à propos d’un amour à distance. L’histoire est touchante en soit mais c’est la façon dont elle est racontée qui m’a accroché. Alors que le premier short démontre les efforts quasi inhumains qu’ils ont dû mettre en place pour arriver à se voir, les deux autres aborde l’isolement du protagoniste. J’apprécie tout particulièrement comment la 2e histoire n’est même raconté selon le point de vue d’un des amoureux. L’animation est de toute beauté! Le script est bien écrit. Le résultat est breathtaking et heartbreaking.

-          Tokyo Godfathers
Trois sans abris trouve un enfant abandonné et se donne pour mission de retrouver ses parents. Ce qui m’a particulièrement plu de ce film c’est la façon dont il m’a fait rire tout fort mais m’a aussi rendue émotionnelle. C’était aussi très intéressant de voir à quel point ce film était inclusif. L’un des personnages principaux, Hana, est transsexuel. Je me sens comme si la représentation était très adéquate et qu’on a réussi à ne pas en faire une parodie. C’est certain que le film a fait sa sortie en 2003 mais quand même, kudos! Bon film à regarder pendant le temps des fêtes comme l’intrigue se déroule entre Noël et le jour de l’an.

-          Perfect Blue
Une jeune chanteuse pop décide de se retirer de l’univers de la musique pour se lancer dans le cinéma. Elle devra mettre de côté son orgueil et ses principes pour mettre de côté son image de pop star, mais à quel prix? Sa vie prend soudainement un tournant inquiétant quand un membre de son entourage est assassiné et qu’elle devient victime d’un stalker. Ce thriller était super! Qu’est-ce qui est vrai et qu’est-ce qu’elle s’imagine? Creepy et intriguant, le spectateur veut savoir comment cette situation va se résoudre. Ça met aussi en perspective la réalité que des acteurs doivent vivre pour obtenir du succès. Suffit de penser à des émissions comme Game of Thrones pour se demander combien d’acteurs et actrices se sentent forcés de poser des gestes violents et sexuels devant les caméras.

-          Millennium Actress
Parlant d’actrices, Millennium Actress suit l’histoire de la vie d’une actrice reconnue mondialement. Un fan de longue date obtient un entretien avec elle et l’aide à revivre son passé hanté par un homme qu’elle a tenté de retrouvé par tous les moyens possibles. Ce film est tellement touchant et l’animation est, encore une fois, super belle! Je ne peux que vous encourager à écouter ne serait-ce que pour la citation à la toute fin. Je ne voudrais pas vous gâcher la surprise.

Avec ce projet de terminé, je pourrai recommencer à regarder tous les films que je possède en suivant l’ordre alphabétique. Ça va me demander du courage sachant que le prochain film est Dumbo et que je suis loin d’être fan. Oh well…

À la prochaine!
Shotgun Godin

Wednesday, 30 November 2016

C'est l'hiver! / Let it Snow!

La première vraie bordée de neige qui laisse des traces est tombée sur le sud-est du Nouveau-Brunswick aujourd'hui. Bien que j'aie 27 ans, je trouve toujours que la première neige de l'année a quelque chose de magique. Eh bien cette année je n'ai pas été déçue, ça c'est certain.
On est le 30 novembre et on s'en était escapé jusqu'à maintenant. On avait eu quelques flocons par-ci par-là mais rien d'assez significatif pour qu'il y ait une réelle accumulation au sol. 2016, fidèle à elle-même, ne fait pas les choses à moitié et décide de nous lancer une première tempête juste avant l'arrivée de décembre et une autre ce soir qui continuera jusqu'à demain, au cas où on n'en avait pas eu assez. Cette tempête a déjà causé bien des accidents et ce n'est que le début.
De mon côté, j'ai été plutôt négligente. Normalement, mes pneus d'hiver seraient installés depuis fin octobre. Des concours de circonstances à la job a eu comme résultat des visites dans la péninsule moins fréquente et qui tombaient moins bien. Quand je visitais, c'était pour un événement spécial et donc on n'avait pas vraiment le temps de s'y mettre. Ce sera chose faite la semaine prochaine seulement. Je vais m'assurer de demeurer bien prudente d'ici là.

Joyeux hiver à tous et toutes!
Snowgun Godin

Monday, 28 November 2016

L'esprit des fêtes se fait timide

Je suis de ce genre de personne pour qui ça en prend un peu plus pour me dans l’esprit des fêtes. Je ne suis pas une fan de musique de Noël, en fait c’est plus que je m’écœure vite de ces chansons. Selon les années, mon niveau d’excitation en prévision des fêtes varie. Cette année, ça m’aura pris la parade annuelle à Moncton et un première tombée de neige pour que je commence à réaliser que décembre arrive. Y’est pas trop tôt!
Normalement, je commence à être plus dans la mood pour le temps des fêtes après le Jour du souvenir. Cette année a été dure sur pas mal tout le monde alors ça doit expliquer mon manque d’enthousiasme généralisé. J’ai perdu notion du temps aux alentours du mois de mai je dirais, quand mon horaire au travail ne me permettait plus de conserver ma routine habituelle. J’ai encore de la difficulté à croire qu’on est en fin novembre… Cette année a été pénible et longue mais aussi étrangement courte. Je n’ai pas vu mon été passé. Je me sens comme si j’ai à peine eu la chance d’en profiter. C’est bien la preuve que la notion de temps est relative à chaque personne.
Aller voir la parade de Noël est une tradition à laquelle je ne participe que depuis deux ans. Saurait dû être trois en fait mais j’ai eu des empêchements surprises la première année. Nous allons assister à la parade et aussitôt celle-ci terminée, nous entrons nous réchauffer avec un bon repas mexicain au Mexicali Rosas. Parce que qu’est-ce qui dit plus temps des fêtes que des tacos et de la sangria après une parade de Noël en novembre…? Rien! Voilà la réponse que vous cherchiez. Maintenant avec les premiers quelques centimètres de neige qui se sont accumulés au sol hier, ça commence à avoir l’air un peu plus d’un hiver typiquement canadien.

Le mois de décembre cette année sera marqué pour moi d’un nombre impressionnant de congé. Peu de temps au bureau donc plus de temps pour moi. J’espère que ça me permettra de me reposer, de me détendre et de mettre de côté les affronts que nous a imposés 2016. Le 31 décembre n’arrivera jamais assez tôt pour plusieurs personnes. Est-ce que cette envie pressante de passé au travers des derniers instants de cette année merdique va me pousser à être plus dans l’esprit des fêtes ou moins? Ça on le saura tous en même temps dans quelques semaines.

Snowgun Godin

Saturday, 26 November 2016

Isagenix... Pourquoi pas?

Bon je start de quoi de nouveau. J’avais l’intention d’attendre après les fêtes mais on m’a convaincu de commencer tandis que j’avais la volonté de la faire.

Depuis cet été j’ai pris pas mal de poids… Genre beaucoup trop à mon goût. Mon horaire instable m’a poussé à terminer mon abonnement au gym puisque je payais pour rien, je n’y allais plus. En plus, le fait que j’étais constamment sur la route faisait que je mangeais beaucoup trop de junk et ne faisais pratiquement aucune activité physique pour essayer de compenser. Ça me décourage car j'avais appris à être à l'aise dans mon corps, mais ce n'est plus le cas. Je vous épargnerai les photos que j'ai prise pour mesurer mon progrès.
J’ai donc décidé d’essayer ces shakes dont tout le monde parle. Isagenix a une solution perte de poids qu’on peut se procurer en bundle par mois et je me suis que je n’avais rien à perdre. OK c’Est faux, c’est quand même pas mal d’argent mais puisque je remplace deux repas par semaine, ça sauve quand même un peu en épicerie. J’ai commencé hier et on verra ce que ça va donner. Même si je ne perds pas énormément de poids, avoir trois repas par jour qui sont équilibrés ne me fera absolument pas de tort.

Je vous tiendrai au courant de mes progrès!
Shotgun Godin

Friday, 25 November 2016

Quand la réalité vous rattrape AKA weird réalisations

Je ne sais pas si je suis la seule qui se cache dans un univers de déni mais vraiment c’est souvent plus fort que moi. Je préfère me faire croire que ma réalité est différente de ce qu’elle est vraiment. Vous me suivez? Non… Je m’en doutais! Laissez-moi vous expliquer ce que je veux dire parce que ça me rattrape beaucoup dernièrement.

J’ai 27 ans. Je ne me considère pas vieille bien que je joke souvent à propos de mon âge et de celui de mes amis proches car il existe un gap considérable entre certains d’entre eux et moi. Malgré que je ne me cache pas de mon âge et que je n’ai aucune raison d’en avoir honte, j’oublie souvent que je n’ai plus 22-23. Pourquoi cet âge précis, c’est parce que c’était ma dernière année universitaire. Depuis mon retour à Moncton, j’oublie que je ne suis plus au baccalauréat. Je suis à la Licum tous les lundis, j’ai commencé à suivre des cours à ma maîtrise… DES COURS DE MAÎTRISE!! Ma réalisation que je ne suis plus une étudiante à temps plein a pris du temps à passer et c’est en grande partie dû à la seconde réalisation que j’ai eu la semaine dernière.
Bah oui... J'ai mon bacc!
J’ai été engagée à la CSRKent en janvier 2015. Depuis je travaille du lundi au vendredi à mon bureau à Bouctouche et j’aime ce que je fais. Tout ceci étant dit, ça ne m’a frappé qu’il y a de cela quelques jours… Je suis en fait une jeune professionnelle. Attend… quoi? Ça encore un peu à voir avec ma perception de mon âge mais c’est aussi le fait que j’ai un emploi stable et sérieux qui me déconcerte. On m’a toujours dit que j’aurais de la difficulté à avoir de la stabilité avant d’avoir 30 ans en éducation alors mes idées étaient enlignée de cette façon. Je marchais dans le corridor de notre bureau et j’ai senti un poids me tomber dans l’abdomen : je suis une professionnelle. Je ne sais même pas ce que ça veut dire! J’ai des tâches importantes et un rôle à jouer au sein d’une équipe locale et je lead un comité provincial et… WAIT A MINUTE!!! J’ai eu comme un moment de panique parce que je devais m’absenter du bureau pour une longue période de temps et j’avais peur de laisser tomber mes collègues. Je ne me suis jamais sentie mal pour prendre des vacances avant… Mais bon, après presque deux ans au sein de la CSRK, ce n’est que maintenant que je réalise que j’ai réussi sur le plan professionnel, une réalité à laquelle je ne m’attendais pas avant encore quelques années… woh!
I guess que ça fait du sens...
Une petite dernière plus niaiseuse cette fois. J’étais en formation cette semaine et la fatigue m’a frappé dure. J’ai commencé à diriger mon attention sur les choses autour de moi pour ne pas cogner des clous en attendant la pause et je me suis mise à fixer une carte des Maritimes. Ça m’a frappé : j’ai été là. Pi là aussi… Pi là! C’est vrai!! Je les ai vraiment tous fait!! C’est assez incroyable de penser à la distance que nous avons parcouru pour nous rendre à St.John’s. C’est aussi fou de penser à la chance que j’ai de me promener comme je le fais.

C’est bizarre quand la réalité nous rattrape. C’est le fun par contre quand c’est pour des raisons positives.
Shotgun Godin

Follow by Email