Friday, 30 September 2016

Une fin de semaine qui va faire du bien!

Petit post rapide très tôt ce matin alors que je m’apprête à prendre les airs pour rejoindre mes amis à St. John’s, Newfoundland.
Je post ce blogue en direct de cet endroit! YAY DES AVIONS!!!
Eh oui! Je suis présentement à l’aéroport d’Halifax à attendre le départ de mon vol en direction est vers la seule province Atlantique que je n’ai jamais visitée. C’est vraiment excitant je dois dire! Avec Boston cet été, ce sera deux belles découvertes que j’aurai à mon actif pour l’année 2016. Mon seul regret, c’est que je ne puis me permettre que d’y être pour une seule fin de semaine. On a quand même ciblé quelques activités qu’on tient à faire durant notre séjour dans la capitale provinciale et ses environs.
Downtown St. John's -  Ça l'air tellement beau!!!
Signal Hill est un incontournable.
Cape Spear - Le point le plus à l'est de l'Amérique du Nord. Trippant!
Je serai de retour au Nouveau-Brunswick très tard dimanche soir. Je ne m’attends donc pas à avoir le temps de préparer quelque chose à temps pour le lendemain. Mon compte-rendu de notre voyage aura donc à attendre à mardi pour être publié. J’ai bien hâte de vous en parler parce que je sens que ça va être toute une expérience! Dans le fond, n’importe quoi qui va changer ma routine dernièrement est super donc imaginez comment je me sens à propos de quelque chose de complètement nouveau et différent!!

À mardi!!
Shotgun Godin

Monday, 26 September 2016

#SweaterWeather

L’automne est arrivé jeudi dernier et, enfin, la température commence a changé. On a été gâté durant le mois de septembre du côté de la température. En fait, c’est ce que je dirais si je n’avais pas eu tant de difficulté à dormir à cause de la chaleur et surtout de l’humidité.

Ce n’est vraiment plus un secret, je ne crois pas que ce l’ait même déjà été, je suis une fan de l’automne! L’été a ses avantages, lire ici la plage d’abord et avant tout, mais s’il y a quelque chose que je déteste c’est bien suer à grosse goutte. J’ai ben de la misère avec la chaleur et préfère de loin un temps plus doux avec une brise fraiche qu’un 29°C. De toute façon, c’est beaucoup plus facile de se réchauffer que de se rafraichir! Même la pluie me semble plus agréable en automne alors que ça me donne une excuse de m'emmitoufler dans une couverture avec un livre ou un film. En plus, qui dit automne dit début de la saison de la NHL! WOOT WOOT!!!
 
L’automne est synonyme de Sweater Weather pour moi! Je commence tranquillement à ramasser mes vêtements d’été pour sortir mes vêtements plus chaud. J’aime bien superposé des vêtements pour en agencer les couleurs et les styles. J’aime aussi agencer à mon ensemble un foulard ou un chapeau. Très difficile de faire le tout durant l’été et en hiver le style se perd sous un manteau épais. Je suis heureuse car j’ai pu commencer à porter mes bottes à nouveau et donc, du même coup, porter des bas! Le bonheur de retirer mes chaussures après une journée de travail sans que mes pieds empestent la salle : best feeling!
Mon seul regret c’est que tout ceci ne dure pas assez longtemps. La beauté de l’automne est évidemment étroitement liée à la température mais aussi aux couleurs changeantes. Les feuilles changent déjà et dans l’espace de quelques semaines, ce sera déjà fini. L’hiver arrive quoi! En espérant que j’aurai la chance d’en profiter cette année avec quelques sorties thématiques. Cueillir des pommes, visiter un corn maze, marcher dans les bois… On verra ce qui s’offre à moi et ce que le temps me permettra d’accomplir.

L’automne au Canada, c’est de toute beauté. Aussi ben en profiter!
Shotgun Godin

Friday, 23 September 2016

Pilote automatique

Ça ne va pas très bien mes affaires. Je savais que le mois de septembre allait être dur sur moi mais jamais à ce point-ci. Vraiment, en ce moment, j’écris ces lignes et me demande pourquoi je le fais! Avez-vous déjà ressenti ce drôle de feeling quand rien ne vous tente. Je suis assise devant mon ordinateur et je tente de me forcer à écrire mais rien ne me vient. Je crois officiellement avoir activé une sorte de mode autopilote.
Ça m’a vraiment frappé ce matin. Je conduisais en route pour le travail et je me suis rendue compte que j’étais déjà rendue à Cocagne. Je ne pensais à rien en particulier, je ne chantais pas avec mes albums qui jouaient dans la voiture, je conduisais: ni plus ni moins. Je n’ai AUCUN souvenir de la route. Je ne sais pas à quelle vitesse je roulais, je ne sais pas par quel miracle je n’ai pas manqué ma sortie pour suivre la 11 direction nord. C’est freakant quand on y pense. J’ai toujours pris plaisir à conduire mais dernièrement, c’est juste un réflexe, une façon de me rendre à l’ouvrage.

En revoyant mes blogpost des deux dernières années, je me rends compte que j’ai ben de la misère avec le mois de septembre. Je ne comprends pas trop pourquoi mon énergie devient si basse en ce temps-ci. Je sais que je ne suis pas la seule non plus. Je me suis coincée moi-même dans un state of mind qui fait que même les activités que j’aime (la lecture, écouter un film, même l’impro FFS) me puent au nez en ce moment. J’essaie de me forcer à sortir, à faire des choses mais ça s’en vient difficile de prétendre d’être en forme ou d’être heureuse. Vraiment, depuis quelques semaines, je ne veux que dormir et manger. Je commence à m’inquiéter un peu pour être honnête.
Je suis épuisée. Professionnellement et personnellement. J’attends des changements qui n’arriveront pas d’eux-mêmes. Je ressens trop d’anxiété quand je pense au bureau. Il faut que je me conditionne à vivre un jour à la fois. Mais avec nos nombreux meetings, le déménagement dans nos nouveaux locaux et le lancement du nouveau programme de division des déchets… C’est pas mal plus facile à dire qu’à faire. Du côté personnel, well je commence à regretter de ne plus aller au gym. L’activité physique me rendait de bonne humeur grâce à l’endorphine en plus de me permettre de travailler sur moi-même. C’est décourageant de voir le gain de poids que j’ai eu dans les derniers mois. Mon horaire est all over the place et, que j’aurais demeuré membre ou pas, ça ne changerait rien présentement. On va se croiser les doigts pour que notre simili-gym soit ajouté rapidement à nos nouveaux bureaux au travail. D’ici là, je vais essayer de faire ce que je peux à la maison. Ça sera déjà ça! On verra à quel point je réussirai à trouver la motivation nécessaire pour le faire.

J’en profite présentement, tandis que je suis motivée assez pour écrire, je vais m’y mettre et essayer de reprendre le rythme régulier de publication sur mon blogue. Si je peux au moins retourner à cette routine-ci, ce sera déjà ça! Désolé pour le post plutôt dépressif. Difficile de faire autrement quand c’est comme ça que tu te sens. Je promets plus joyeux dans les jours à venir! Fake it ‘til you make it!

Shotgun Godin

Friday, 16 September 2016

Un nouveau locataire à la Improv House

Ça fait un boute que je suis sensée avoir écrit à ce sujet. Ça fait aussi un boute que je suis sensée écrire point. Je pourrais blâmer la job, la maladie… mais vraiment c’est juste moi qui ne met pas assez de temps sur ceci. J’ai d’autres projets et bien des activités qui prennent tous un peu plus de mon temps et parfois, juste m’assoir et écrire dans mes temps libre me semble comme une perte de temps.

Une de ces nombreuses distractions qui se présentent dernièrement, c’est l’arrivée d’un nouveau locataire à notre appartement. Ça fait presque deux semaines depuis que j’ai ramené Vtec avec moi à Moncton pour qu’il vive avec nous à Improv House. La pauvre petite bête commence juste à être vraiment à l’aise dans son nouveau chez lui.
J’ai toujours été une « dog person ». Vous comprendrez donc que ce chat, à la base, n’a jamais été sensé être le mien. C’est en fait le chat de ma sœur. Elle se l’est procuré à l’été 2009 alors qu’elle vivait à Dieppe avec Pierre. C’est d’ailleurs celui-ci qui lui a donné son nom, Vtec comme le turbo des moteurs Honda. Wais… Ils étaient ben spéciaux ces deux-là mettons! En 2011, Pierre est décédé et ma sœur est revenue vivre à la maison familiale, emmenant le chat avec elle. Depuis, elle a rencontré Christian et l’a épousé en plus d’avoir trois enfants. Évidemment, elle n’a pas le temps de s’occuper d’un chat et en plus Christian est allergique.
Faute d’avoir d’autres options, mes parents l’ont gardé. Le problème c’est qu’ils ne l’aiment pas vraiment. Dans le fond, si ce n’était de ses griffes, il n’y aurait pas vraiment eu de problème mais il les a sortis une fois de trop sur les meubles à leur goût. De ce fait, à force d’entendre mes parents lancer toutes sortes de commentaires à son égard du genre : « S’il sortait et ne revenait plus ça ne nous ferait pas vraiment de peine », j’ai annoncé que dès que j’aurais ma place à moi, je l’emmènerais.

Je ne les blâme pas vraiment. Ils se sont quand même retrouvés avec un chat sans préavis et ils sont restés pris avec lui-même une fois que ma sœur est sortie de la maison à nouveau. S’ils s’étaient procuré un chat par leur propre volonté, ils auraient sûrement eu une attitude différente face à celui-ci. De mon côté, je n’ai jamais vraiment eu de problème avec le minou, je l’aimais bien d’ailleurs, alors ça me faisait plaisir de leur enlever ce fardeau. Ça me fait encore plus plaisir d’avoir pu le faire à l’avance.
Vtec est donc avec nous à l’appartement depuis le 5 septembre. Il semble bien s’adapter à son nouveau milieu bien qu’il soit encore nerveux lorsque nous avons des visiteurs. Au moins, il n’est plus caché 23h sur 24 et il s’est remis à jouer avec tout ce qui traine et surtout à courir après le laser pointer. Jusqu’à date tout semble aller pour le mieux alors on peut croire qu’il est là pour rester! Ça met un peu de vie et ça me permet de cuddler une petite boule de poil de temps en temps!!

Shotgun Godin

Friday, 9 September 2016

Je suis malaaaaaaadeeee!

…Complètement malaaaaaaade!!!

Ça explique pourquoi je n'ai même pas l'énergie d'écrire un plus long blogpost...

Je me sens comme si cette grippe va m’achever. C’est la plus bad que j’ai pogné depuis des années et je n’arrive tout simplement pas à m’en débarrasser! Je ne suis entrée au bureau que pour une journée et demie cette semaine : C’est fou! Je suis convaincue que le stress ressenti à cause de mon absence au bureau n’aide pas ma cause.

Vous voulez savoir à quel point je me sens mal… Je m’en vais à l’urgence dans quelques minutes. Combien de temps je vais y perdre? Probablement un bon 5-6 heures. Pourquoi? Juste pour me faire dire que ma grippe est en fait une sinusite et enfin avoir accès à des médicaments plus forts. Je déteste aller à l'urgence pour une grippe car je sais que je ne fais qu'engorger le système encore plus. Par contre, il y a toujours ben des limites... Je ne demande vraiment pas grand chose. Tout ce que je veux, c’est pouvoir dormir en paix!

J’avais déjà peur que septembre soit infernal… Je n’avais vraiment aucune idée à quel point il le serait.
Shotgun Godin

Friday, 2 September 2016

Septembre 2016 - The end of me?

C’est plus fort que moi. Je sais que je suis sensé vivre un jour à la fois. Je ne devrais pas me stresser pour ce qui s’en vient et plutôt mettre le focus sur ce que je peux accomplir dans le temps qui m’est accordé. Je ne peux simplement pas. Je regarde tout ce qui s’en vient dans ce mois-ci et la tête me tourne, littéralement!

Ma job m’en demande beaucoup dernièrement. Mes proches le savent très bien à force que j’en parle constamment. J’aimerais d’ailleurs m’excuser pour user une autre tribune pour parler de celle-ci. Le lancement de notre nouveau programme de recyclage est dans un peu plus d’un mois. Le 17 octobre pour être plus précise. Un mois, ça peut paraître long… HAHAHAHAHAH! *cough* mmmm désolé… Je suis en congé présentement et qu'est-ce que j'ai fait ce matin? Ah ben j'ai répondu à des emails, fait un phone call et compléter un document... Le nombre de tâche qu’il nous reste à accomplir est énorme et le temps commence à presser et ça me stresse et je n'ai jamais été stressée de même et je commence à croire que mes nerfs vont lâcher sous peu!
Voici les deux plus gros problèmes que j’ai avec mes tâches dans le mois qui vient :
1-      On recommence une tournée de session d’information dès la semaine prochaine. On en fait presque autant en un mois qu’on en a fait de février à juin. Ce que ça veut dire : Mes mercredi et jeudi soirs sont booker. Je ne serai donc pas à la maison avant 10h sur ces dates. En plus, c’est à la dernière minute donc la population va sûrement répondre à l’appel en panique! J’ai déjà hâte d’avoir à me casser la voix même avec un micro pour faire du contrôle de foule. YAY!!!
2-      Le 26 septembre au plus tard, nous allons procéder à un envoi postal majeur à chaque résidence pour leur fournir : -La liste de division des déchets, -Le calendrier de collecte, -Des échantillons de sacs conformes au programme et –Des coupons rabais pour se procurer les premières boîtes de sacs. Combien on doit en préparer de ces « paquets »? 17'000! Quissé qui doit les préparer? ON EST DEUX DANS LE DÉPARTEMENT!!! Ça vous donne une idée de ce que je vais faire pour le reste du mois right? Vous pouvez aussi imaginer comment le reste de mes dossiers vont en souffrir, right?

Je suis tellement contente d’avoir décidé de partir en voyage à la fin du mois. Je m’en vais découvrir la région de St. John, Newfoundland pour la toute première fois avec des chums! Ça me donne quelque chose de positif auquel je peux penser quand tout va aller mal et que je vais vouloir tout abandonner.

Anyway, je vous laisse sur la toune qui décrit le mieux ma façon de penser depuis les derniers jours :

Shotgun Godin

Follow by Email