Tuesday, 26 December 2017

Une nouvelle ère commence

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!! C’est fait. Capaldi n’est plus, Whittaker takes the lead!
Je vous promets que je ce post ne contient aucun spoiler – d’ailleurs je ne parlerai même pas de l’épisode Twice Upon a Time – mais je ne pouvais m’empêcher de parler d’elle. Nous avons officiellement la première Female Doctor! Jodie Whittaker remplace maintenant Peter Capaldi dans le rôle titre de Doctor Who et je suis TELLEMENT PUMPED!

Lorsque l’annonce a été fait, j’étais aux anges. Après plus de 50 ans, il était temps! Le vrai coup de foudre est arrivé lorsqu’est venu le reveal de son look…. SON LOOK !!! STYLE GOAL !!!! Je veux la cosplayer all day everyday! J’aime tout – TOUT – de son costume. C’est féminin mais pas trop. Ça rend hommage au passé mais est au goût du jour. C’est pratique et ça l’air confortable. C’est plus fort que moi… Je ne peux m’empêcher de regarder. Je la fixe depuis que j’ai uploader la photo. J’aime trop. J’adore! Je n’ai jamais été aussi vendu à quelque chose!

C’est tellement étrange d’être heureuse pour une fois par rapport au changement annoncé. Je n’ai jamais été contre l’arrivée d’un nouveau Doctor, je n’aimais juste pas l’idée de perdre celui qui était déjà en place. Dans le fond, ce n’est aussi que ma 3e regénération. Dans le passé, je pleurais le départ d’un acteur que j’aimais, mais je donnais toujours chance au prochain. Dans ce cas-ci, j’ai aussi pleuré le départ de Capaldi, mais maudit que j’ai cheeré pour l’arrivée de Whittaker.

J’ai déjà hâte de voir comment ils vont bâtir son personnage. Quel sera son caractère et comment elle va interagir avec ses companions, ses ennemis et surtout j’espère qu’on la verra interagir avec au moins un allié de longue date afin de savoir comment ils réagiront au changement de sexe. Qui vous me demanderez? Je m’en fous royalement. SURPRENEZ-MOI!

Et vous, vous avez vu l’épisode? Vous en pensez quoi?

Shotgun Godin

Saturday, 23 December 2017

23 décembre...

« 23 décembre, Joyeux Noël Monsieur Côté, Salut Ti-cul on se reverra, le 7 janvier »

Je ne suis pas une fan de musique de Noël. J’aime le temps des fêtes mais je suis du genre qui se tanne royalement vite de la musique quétaine. Les grands classiques, francophones comme anglophones, me laissent indifférente. Les deux « classiques » que je peux endurer sont 23 décembre de Beau Dommage (ci-dessus) et Les 12 jours de Noël des Méchants Maquereaux. Ça feel plus party en Acadie (oui je sais que Beau Dommage sont québécois) que chants religieux I guess.

Côté anglophone, je vais, entre autres, écouter des tounes connues de tous mais avec un twist. J’ai découvert, par exemple, ce Youtube channel-ci sur lequel on réinvente des chansons populaires en changeant les accords de majeur à mineur. Ce n’est pas que pour des chansons de Noël, mais les trois qu’ils ont fait – Silent Night, Have Yourself a Merry Little Christmas et la suivante – m’ont immédiatement conquises. Les trois font parties de ma Christmas playlist depuis maintenant deux ans.

En 2013, un album est sorti pour répondre à mes besoins en matière de chansons de Noël. Punk Goes Christmas est composé de 12 chansons interprétées par différents bands punk/rock. C’est drôle parce que je l’ai redécouvert dernièrement à cause d’All Time Low qui y participe avec la chanson Fool’s Holiday. Je voulais écouter Merry Christmas, Kiss My Ass et je suis tombé sur l’autre. Je n’avais aucune idée que c’était eux qui la chantait.

À chacun sa façon de se mettre dans l’esprit des fêtes. Pour moi, c’est moins avec la musique, plutôt avec les moments passés en famille et entre amis. On va souhaiter que tout va pour le mieux, surtout du côté de la famille, en ce temps des fêtes.

Joyeux Noël!

Shotgun Godin

Tuesday, 19 December 2017

Des cadeau DYI dont je suis très fière

OK… ok so… ça fait forever que je veux parler de cecitte parce que ça me rempli de fierté. Je n’avais que peu d’espoir de réussir et pourtant, le résultat m’impressionne. Je ne suis ABSOLUMENT pas une artiste mais apparemment je suis capable de me débrouiller avec un modèle, de petits pinceaux et une shit tonne de patience!

Ça fait longtemps que l’idée m’a pris, en fait, ça date d’un certain sangria special pour oHOTmu or NOT? Voir ici si ça vous intéresse. Je suis plutôt fière de notre podcast et j’ai un fun fou à enregistrer ça avec la gang. Pas étonnant dans ce cas que j’ai décidé de leur faire un cadeau tout spécial. On boit de la sangria et on détermine si on aime ou non des superhéros… Ça prend des verres à la hauteur de notre concept ne croyez-vous pas?

Peinture Enamel acheté, superhéros choisi – c’était la partie facile, juste à écouter notre promo où on énumère nos favoris – design imprimé, verre acheté. Je suis prête à me lancer dans le vide. L’idée de base et la méthode sont simples : Tu colles l’image que tu veux reproduire à l’intérieur du verre, tu calques avec la peinture, tu repasses faire quelques couches. Une fois que le résultat est satisfaisant, tu laisses sécher pour ensuite faire cuire le tout à 350°C pour 30 minutes. Tu laisses refroidir dans le four et tu n’y touches pas pour quelques jours. Apparemment, une fois que c’est les verres peuvent être passé au lave-vaisselle sans problème. Je ne le recommanderais pas mais c’est ce qu’Internet me dit.
Les design choisis et imprimés
Coller le design à l'intérieur du verre
Peinturer par-dessus le design pour la première couche
Une fois les couches fini et sèches, on cuît au four
Le cheap ass emballage de tous ces verres contenant aussi une petite bouteille d'alcool quelconque
L’échange cadeau était great comme à chaque année. À voir nos réactions, c’est clair qu’on se connait un peu trop bien haha! Avec mes nombreux différents intérêts, je considère que je suis quelqu’un pour qui il doit être facile de magasiner. Malgré tout, chaque année on me surprend avec des trucs auxquels que je n’aurais jamais pensé moi-même. D’un côté, Nath m’a acheté une boîte à musique qui a la forme d’un piano, sert de boîte à bijou pour des bagues et la musique qu’elle joue est de Spirited Away… COME ON!!! C’était fait pour moi et c’est tellement beau. La palme du cadeau unique reste le chandail fait sur mesure pour Mike et moi par Josée. Elle a non seulement fait imprimer les images de « Frogs be frogs! », elle les a dessinées elle-même. Je me pouvais plus! Je l’adore et le porterai sans aucun doute à plusieurs tournois!
Le ptit banc est juste too mcuh!
Also featuring des Doctor Who earrings de Marty :-)
Je réalise maintenant que ça fait quelques fois que ces mots apparaissent sur mon blogue, le fameux Frogs be frogs. Un jour, j’écrirai à propos de cette inside joke qui résulte d’une fable plus ou moins connu. Ça me donne de quoi écrire en plus!

Shotgun Godin

Saturday, 16 December 2017

RIP in peace Wallet!

ENFIN!! Ça fait pratiquement un mois que j’attends. Depuis le moment où j’ai reçu la première photo qui à prouver l’ouverture prochaine d’un Hot Topic dans la région, je ne pouvais plus! Le magasin était en période de soft launch au centre d’achat Champlain à Dieppe. J’y suis déjà allé à deux reprises et honnêtement, j’achèterais la majorité des objets qui s’y trouve si seulement j’en avais les moyens.

L’histoire d’amour entre Hot Topic et moi a commencé en 2015 alors que nous étions à Toronto pour Riot Fest. C’était la première fois que je mettais les pieds dans une de ces succursales et, évidemment, je me suis immédiatement sentie dans mon élément entouré par toute la marchandise de Pop Culture et geek! Pratiquement toutes mes fandoms réunis en un seul endroit… LE RÊVE! Je ne me souviens même plus si j’ai pu acheter quelque chose. J’étais tellement à la dernière cenne pendant cette fin de semaine.

Je me suis ensuite mise à suivre leur account et visiter le site web à plusieurs reprises. Tellement de beaux vêtements, de cool objets… Si seulement les frais de shipping n’étaient pas si élevés! Oh… Un voyage à Boston en 2016? HELL YEAH!! Bien entendu j’ai trouvé une succursale près de la ville et j’ai insisté pour qu’on fasse un détour pour le visiter. Trois robes et deux tank tops plus tard, j’étais aux anges! Depuis, j’ai aussi commandé mon TARDIS trench coat que j’arbore fièrement à chaque occasion que j’ai! Avoir l’occasion de faire un tour au HT chaque fois que je me rendrai au mall, THIS IS TOO MUCH!! :-D
L’ouverture officielle du magasin est aujourd’hui. Au courant de la journée, ils offriront des cartes cadeaux gratuites aux visiteurs. Devinez qui sera là à l’ouverture pour faire son shopping! Ok… pas trop de shopping parce que notre échange cadeau est aujourd’hui aussi et il ne faudrait pas que je me procure quelque chose que quelqu’un d’autre m’aurait acheté. Je doute que ce soit le cas, ce serait quand même pas mal dernière minute, mais malgré tout je serai sage et ne prendrai pas de chances. Dimanche though…
Si vous vous demandez où je serai dans les prochains jours, aller voir au Hot Topic, juste au cas ;-)

Shotgun Godin

Tuesday, 12 December 2017

Le temps des fêtes approche!

C’est Noël, c’est Noël, c’est Noëëëëëël! Enfin ce n’est peut-être pas Noël encore à proprement dit mais ça s’en vient vite et ça commence à avoir l’air de l’hiver.
La vue est quand même appréciable depuis mon bureau
On a un concours de décor de nos bureaux à la job pour essayer de rendre l'endroit plus festif. Je suis bien contente de voir que plusieurs employés y ont pris part. Ça m'a permis de sortir mes Lego de Noël qui ne faisait que ramasser la poussière à l'appart. J'ai été un peu all out et le pire dans tout ça, c'est que je vais en rajouter un peu aujourd'hui en après-midi. Ça prend un tree topper et quelque chose sur le top de mon desk pour finaliser le tout quand même! Peut-être que notre appart est dull quand ça vient aux décorations mais mon bureau compense!
La fin de semaine dernière, nous avons eu notre party de Noël annuel qui s’étend sur une journée entière. Bonne bouffe et bonne compagnie était encore en plein centre de cet incontournable. Comme à l’habitude il y avait aussi des activités de craft et des jeux vidéo. Cette année, il aura fallu que je mette une croix sur participer à toutes les activités comme ma tête ne voulait tout simplement pas suivre… Ça m’apprendra à boire la veille d’un party! Je saurai mieux la prochaine fois, right? Lol… sûrement pas!
Ça c'est des yeux de lendemain de veille!
Yaura fallu attendre à dimanche pour me ramener complètement...
Durant notre soirée, la toute première vraie bordée de neige de la saison nous est tombée dessus. J’ignore si elle restera jusqu’à Noël mais je l’espère. Ça prend de la neige à Noël un point c’est tout! Les routes étaient plutôt gross quand nous sommes revenues alors je suis bien contente que ma voiture soit en top shape pour pouvoir affronter la saison froide. On va espérer qu’elle passera l’inspection sans trop avoir à faire d’autres ajouts de pièces. J’aime bien l’idée d’une voiture neuve mais ce n’est pas en remontant ma Kia pièce par pièce que je voyais ça arriver. Y faut ce qu’y faut…

Autre grosse étape de franchie durant la fin de semaine – J’ai presque complètement terminer la préparation des cadeaux de Noël. Encore une fois, preuve que le temps des fêtes est à nos portes. Certains ont été faits à la main, d’autres sont achetés. On va espérer que ceux commandé en ligne arriveront à temps. Ensuite, faudra juste les emballer et le tour est joué! Je suis pas mal fière de mes idées et j’espère qu’ils plairont à ceux qui les recevront. D’ici là, j’ai encore un peu de temps pour tout finaliser et pour squeezer quelques autres activités festives avant mon départ pour les fêtes en famille.

Shotgun Godin

Saturday, 9 December 2017

Un joyeux problème

Mes amis et moi sommes cinéphiles et, depuis quelques jours, nous faisons face à un petit problème. Alors qu’il y a eu des périodes de temps à l’automne durant lesquels aucun nouveau film ne nous intéressait, présentement il y en a trop à l’affiche que nous voulons avoir. Ça toute commencer avec une semaine trop chargée et une présentation spéciale de Howl’s Moving Castle, pas possible de manquer ça! Voici donc ces films en décembre qu’on veut vraiment voir avant qu’ils partent ou, problème unique à ma personne, avant que JE parte pour la péninsule.

Three Billboards outside of Ebbing, Missouri – Check! On l’a vu mardi dernier et pour un film qui porte sur un sujet si lourd, l’humour était parfaitement balancé. No wonder que les critiques étaient si bonnes! Je ne m’attendais à rien et suis sortie agréablement surprise. Je n’aurais pas cru qu’un film abordant des sujets comme le viol, la violence conjugale, le suicide, la brutalité policière et j’en passe serait aussi enjoyable.
The Man Who Invented Christmas – Un film dont je ne savais rien jusqu’à ce que j’en entende parler pendant le Cineplex preshow. L’histoire de Charles Dickens qui écrit un de ses romans le plus connu et aimé – A Christmas Carol. La brochette D’acteur est attrayante, le processus créatif de Dickens est intéressant et les critiques sont assez bonnes. Je me permettrai donc une sortie dimanche pour aller le voir. Me suivra qui voudra et pourra puisque certains membres de la gang vont aller voir The Nutcracker.
Coco – Un film d’animation Disney-Pixar? Oui s’il-vous-plaît! Je n’en ai jamais assez des films du genre. Les animations ont l’air grandioses et l’histoire semble intéressante. J’étais plutôt sceptique au début puisque je trouvais trop de ressemblance entre The Book of Life et ce film-ci. De ce que j’entends, bien que l’idée de base entourant le personnage principal soit ressemblante, ça s’arrête là. Ces deux films proposent des histoires uniques avec, comme toile de fond, la culture mexicaine. Ce sera son tour lundi soir.
The Disaster Artist – Je n’ai pas encore vu The Room mais j’en ai tellement entendu parler que c’est tout comme. Ce film devenu culte tellement il est mauvais est au centre du film de James Franco qui raconte l’histoire de la création de cette unique création. J’étais vendue d’avance mais avec les critiques qui en font les éloges, je ne peux plus attendre. Il faudra que j’écoute The Room demain sûrement puisque nous The Disaster Artist sera notre choix pour mardi soir!
Lady Bird – Là j’ai été victime de mon horaire de cours. Les autres sont allés le voir mais je n’ai pu les suivre. Il faut que je l’écoute tandis qu’il est en salle puisque c’est certain qu’il figurera dans la liste de film à voir en préparation pour les Oscars. J’ai entendu de bons commentaires des autres et on me dit que ça me fera passer au travers de nombreuses émotions. C’est ce que j’aime de toute façon, qu’un film me fasse vivre des émotions! Probablement mercredi prochain, le 13, pour m’assurer que je ne le manque pas!
The Shape of Water – Le tout dernier De Guillermo del Toro a tout pour séduire les fans et les critiques. De ce que j’entends, l’histoire est touchante et poignante, les effets visuels sont superbes et les performances des acteurs rendent le tout un incontournable. Avec Marty dans notre groupe, un vrai del Toro fan, nous savions tous que nous irions le voir mais de mon côté je suis excitée à cette idée. Ça risque d’être extrêmement divertissant et je suis convaincu que ça engendra d’intéressantes discussions par la suite. Reste à voir quand il sera présenté en salle dans la région.
The Last Jedi – Là faudra prendre notre mal en patience car les théâtres risquent d’être pleins pour un bon bout de temps. Je n’ai été initié au Star Wars que très récemment mais malgré cela j’ai pu facilement constater à quel point The Force Awakens et A New Hope avait trop de point en commun pour ne pas venir à se questionner. Je suis donc curieuse de voir quel direction l’histoire va prendre à partir du 8e chapitre. Une chose est certaine, voir Carrie Fisher à l’écran aura tout un effet sur le public.
Jumanji – Je ne sais pas encore si ça vaudra la peine mais une grosse partie de moi désire que ce film soit plaisant. J’ai beaucoup aimé le premier Jumanji. Je l’ai écouté à plusieurs reprises quand j’étais jeune. On avait la cassette lol! J’aimerais donc que ce reboot réussisse à être unique mais à tout de même rendre hommage à l’original. Le trailer ne m’a pas encore convaincu, mais je veux tout de même donner chance au coureur. Qui sait, ce sera peut-être même une belle sortie en famille… Suivi par une sortie seule pour que je puisse le revoir en version originale.

The Greatest Showman – Un musical… Avec Hugh Jackman? À propos de la naissance du show business? VENDU! J’espère sincèrement que ce soit aussi bon que le trailer laisse entendre. Ce sera un film que je devrai voir par moi-même puisqu’il arrivera en salle après mon départ pour la péninsule et je sais qu’il est un grand contestant pour être le film à aller voir à Noël pour le reste du groupe.
Et c’est ce qui m’emmène à la fin de l’année. Cineplex fera pas mal d’argent sur mon dos en décembre. Ça va être dur sur le portefeuille! Une chance que j’ai des scene points et que j’ai aussi l’option de redeemer mes Air Miles pour obtenir quelques sorties au cinéma.
Et vous, y’a des films que vous avez hâte de voir prochainement?

Shotgun Godin

Tuesday, 5 December 2017

Une "wannabe" artiste

Je me suis laissée traîner plus ou moins volontairement par ma sœur pour prendre part à une soirée de peinture et vin. En temps normal, j’aurais probablement refusé une telle invitation mais ça lui permettait une soirée à elle, sans sa petite famille qui suit, c’était tout près de chez nous et ça se passait avec la gang de l’École Ola-Léger, école où j’ai passé mon enfance et membres du personnel avec qui j’ai travaillé à quelques reprises avant d’obtenir mon emploi à la CSR.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’avais un peu peur de faillir à la tâche. Je ne suis pas très artiste. J’aime doodler et la musique est l’art que je préfère pratiquer. La peinture… c’est tellement délicat. Tu fais une erreur et t’as beau essayé de la réparer, l’effet est gâché! En plus, je payais quand même un bon montant pour prendre part à l’exercice alors j’avais une pression supplémentaire pour qu’en bout de ligne je sois satisfaite du résultat.
Du départ, le dessin que nous ferions était déjà calqué sur la toile. Les couleurs n’avaient pas non plus besoin d’être mélangé alors moins de stress une fois de plus. L’ambiance était relaxe et conviviale avec ces gens qui m’ont vu grandir – enfin c’était le cas pour quelques-unes d’entre elles. Quand on s’est mis à peindre, là c’était un peu plus énervant. Le rythme était assez rapide car il fallait quand même compléter la toile en entier avant la fin de la soirée.

On a eu des doutes. On a fait des petites erreurs. On a ri pas mal! Je n’ai pas pensé plus qu’il fallait à prendre des photos du processus moi-même, à part sur snapchat mais je ne les ai pas sauvés… Alors vous voyez le produit fini et une photo du processus prise sur le Facebook de « Peinture Tatoile » l’organisme – si on peut appeler ça ainsi – qui coordonne les soirées de peinture sociale comme celle que j’ai vécu.
Ça m’a un peu donné le goût de m’y mettre. Un peu de papier carbone, voler un chevalet à mon père et quelques couleurs de base et je pourrais me mettre à la peinture de temps en temps. Ça va attendre que je me loge, question d’avoir l’espace pour m’installer confortablement. Ça risque par contre de devenir un autre hobby pour lequel je ne m’accorderai pas assez de temps. Aussi bien être honnête!

Saturday, 2 December 2017

Comment je faisais avant?

Je viens de vivre une semaine plutôt folle et ça me fait m’interroger sur mes méthodes de travail. OK, je travaille mieux sous pression. C’est un fait mais c’est aussi une excuse que je me donne pour expliquer pourquoi j’attends toujours à la dernière minute pour entamer un travail.
Donc, cette semaine, je croulais un peu sous les dates de remise. J’avais une demande de financement, un examen maison, un devoir, un procès-verbal et des blogposts à écrire. Je regarde tout ça et je me dis, ce n’est pas tant que ça vraiment. Après tout, quand j’avais 6 à 7 cours par semestre, des projets et examens à écrire en plus d’avoir un emploi durant mes « périodes d’étude », ça semble similaire. Si je l’ai fait dans le passé, pourquoi le faire aujourd’hui me stresse plus qu’avant?

En fait, je suis persuadée que le stress se multiplie. Plus tu en vies, plus sa présence va se faire sentir et augmenter. Il va empoisonner de plus en plus de secteurs de ton existence. Je me dis donc que la raison pourquoi je suis moins capable de rester zen lorsque des dates de remise approchent, c’est parce que je ressens déjà du stress pour d’autres raisons. Ce dernier mois, ce sont mes finances qui m’ont fait me ronger les sangs. Ajoute par là-dessus deux cours, mon emploi et mes horaires préétablis pour les deux blogues que j’écris, me voilà d’autant plus stressée!
Donc oui, c’est un peu l’idée que le stress est comme une fonction exponentielle. Par contre, je considère aussi que j’accorde plus d’importance aux résultats. Le fait que je suis une jeune professionnelle me met une pression supplémentaire sur les épaules. Je ressens un étrange besoin de toujours faire et refaire mes preuves. Que ce que je fais n’est jamais assez. Que je dois prouver - à moi et aux autres - que j’ai bel et bien ma place au sein de notre organisme, au sein des comités sur lesquels je siège, en tant qu’étudiante à la maîtrise, etc. J’ai vis une espèce de syndrome de l’imposteur. J’étudie présentement en administration publique alors que mes connaissances acquises au baccalauréat sont en éducation, histoire et mathématiques. De la même façon, mon champ d’expertise n’inclut clairement pas les compétences environnementales et en communication que mon emploi recherchait lors du processus d’embauche. J’écris pour un blogue à propos d’un groupe de superhéros que je ne connaissais pratiquement pas et donc on pourrait croire – JE crois parfois – que ce n’est pas vraiment ma place de le faire. Pourtant c’est exactement ça l’idée : un vétéran et une rookie…
Yeah, j’ai un problème… DES problèmes… C’est épuisant d’avoir à toujours me convaincre que je suis où je suis supposée être. Que je mérite ce que j’ai obtenu. Deep down, je le sais mais je dois simplement me le rappeler plus régulièrement.

Wow... Je ne m’attendais pas à ce que ce post prenne un tournant aussi dark et dépressif. Quand tu fait de l’introspection sans t’y attendre… Yay!

Shotgun Godin

Tuesday, 28 November 2017

On m'a convertie... again

Il y a quelque chose de difficile à propos d’être une personne intense et passionnée. Personnellement, je ne peux m’empêcher de m’investir (temps et argent) un peu trop dans les choses que j’aime. Y’a qu’à penser à l’impro, les Canadiens, les films… Par conséquent, une personne extérieure qui observerait une personne comme moi croirait qu’il doit être difficile d’intégrer des nouveautés dans mon rythme de vie assez hectique. Cette personne aurait tort. J’en ai eu la preuve il y a de cela seulement quelques semaines.

À chaque année, je me promets que j’essaierai quelque chose de nouveau. Ça peut vouloir dire un tapon de choses : Un premier music festival, visiter une nouvelle ville, manger quelque chose pour la première fois, etc. C’est vague assez pour que ce soit facilement atteignable mais assez spécifique pour me pousser à sortir de ma zone de confort. Cette année, c’est sûr que Londres fait que j’ai relevé le défi une fois de plus. Mais ce n’est pas la seule chose nouvelle que j’ai vécu. On m’a invité à prendre part à une soirée pour une raison que j’ignore, à part peut-être qu’on apprécie ma compagnie, et depuis… ben je suis accrochée! J’ai encore de la difficulté à comprendre comment c’est arrivé mais bon, je suis maintenant une fan de Wrestling!
Neh non, ce n’est pas une erreur. Je n’ai pas mal épelé riesling – quoi que je ne dirais jamais non à un verre! Je parle bien de lutte. J’ai perdu compte du nombre d’événements de la WWE auxquels j’ai assisté cette année mais je peux dire que c’est plusieurs. Les premières fois c’était plus pour le social que d’autres choses. Ça me permettait quand même de passer une soirée en bonne compagnie. Puis, cet été je me suis rendue compte que je suivais les nouvelles en préparation au SummerSlam… Et durant celui-ci je me suis aussi rendue compte que je reconnaissais certains athlètes. Je réagissais de plus en plus aux matchs, je prenais des décisions plus éclairées lorsque venait le temps de faire mes prédictions de victoire… Avant même que j’assiste à Survivor Series, j’ai réalisé qu’il était trop tard quand j’ai compris que je pouvais identifier les lutteurs que je préférais. Je suis là là… On m’a converti!
Le dernier événement que j'ai écouté live, Survivor Series.
Je considérais ce sport comme étant tout simplement ridicule. Un combat arrangé avec des athlètes qui agissent en diva - et je ne parle pas que des femmes ici – tout ça pour une énorme ceinture. En fait, je continue à croire la majorité de cela mais une fois que tu embarques dans le bandwagon, tu réalises rapidement qu’il y a plus encore. C’est terriblement impressionnant de voir ces athlètes combattre. Je ne m’y connais encore que trop peu quand ça vient aux histoires de rivalités mais ça apporte une toute autre dimension au show. Parce que oui, on ne se le cachera pas, c’est un spectacle mais ça n’enlève rien au fait que c’est extrêmement divertissant! Je prends plaisir à tout observer et tenter d’en apprendre le plus possible sur tout ce qui se déroule devant mes yeux. Ça n’aura pris qu’un ou deux événements pour me convaincre que j’en voulais plus!
Yeah, c'est ridicule mais c'est aussi pretty fucking amazing!
Fait que wain… En bon français, I’m hooked! Tu veux me faire tripper, dis-moi que j’aurai la chance de voir Asuka kicker du cul dans le prochain pay per view. Elle me fait capoter tellement elle est awesome! Son entrée me donne des frissons, son look est tellement hot et j’adore comment elle crie et vire psycho quand elle se bat. Je suis pratiquement en amour avec elle. Quand ça vient aux hommes, je suis tombée sous le charme de Finn Bálor! Je l’ai d’abord découvert alors qu’il apparaissait avec son Demon persona - Eeuumh hallo!!! Tout à propos de lui m’a plu instantanément mais c’est le look et la rapidité de ses gestes qui m’ont vraiment conquise. Plus tard, je l’ai vu se battre sans le maquillage et il ne m’a toujours pas déçu. Ce n’est qu’après tout ça que j’ai découvert qu’il était aussi irlandais – HAALLLOOO!!! – et un geek! C’est étrangement quelque chose qu’il a en commun avec Asuka d’ailleurs. En cherchant des images j’ai découvert qu’elle écrivait pour Xbox Magazine et a fait du design graphique pour le Nintendo DS. Bálor lui collectionne apparemment des Lego et des comic book. Euumhhh HHHHHHAAAAALLLLLLOOOOOOOOOOOOO!! C’est trop tard, j’ai un nouveau celebrity crush, ça y’est! 
 
I mean LOOK AT THEM GGGAAAAHHHH!!!!
Ok, niaiseries mises à part, je trippe vraiment et j’ai déjà hâte de voir le Royal Rumble en janvier. Va falloir que je vais voir un de ces major events là live un jour dans ma vie. Facile de trouver des nouveaux life goal quand tu es quelqu’un comme moi héhé!
Shotgun Godin

Saturday, 25 November 2017

Plus qu'un mois...

Dur à croire quand il faisait encore si beau il y a de cela quelques semaines qu’on est déjà à un mois de Noël… Woh! Autant que le temps ne voulait pas passer en septembre parce que je ne pouvais plus attendre pour mes vacances, autant que depuis octobre le temps file à une vitesse folle!

À un mois des grandes festivités, il commence à être temps de me préparer pour l’hiver et tout ce qui l’accompagne : Party de bureau, entre amis et en famille, réveillons, échanges cadeaux, les vacances et surtout la charmante neige et les tempêtes. J’espère bien qu’elle prenne son temps pour arriver en grande quantité car je n’aurai mes nouveaux pneus que le 1er décembre. Côté cadeau, je sors de ma zone de confort en essayant de créer quelque chose pour mes amis au lieu d’acheter tout fait. On se croise les doigts pour que le résultat soit à la hauteur de mes attentes. Restera juste la famille à couvrir.
Yeah.. J'ai comme peur que mon projet finisse de même...
Ceci étant dit, aujourd’hui je prends un break et me permet une belle journée entre amis pour célébrer notre birthday girl! Comme la tradition le veut, nous serons à la parade de Noël de Moncton afin d’officiellement nous mettre dans l’esprit des fêtes. Nous aurons aussi notre repas en groupe obligatoire et une soirée de jeux, drinks et autres pour finir le tout en beauté.
Je vous souhaite que les prochaines semaines soient clémentes à votre égard et que les préparatifs du temps des fêtes ne vous causent aucune angoisse inutile. Prenez ça un jour à la fois et armez-vous de patience. Personne ne souhaite vous voir stresser pour quelque chose d’aussi trivial que des cadeaux, un repas ou des décors. L’important c’est d’être là, après tout les fêtes sont censées nous rapprocher et nous permettre de passer un bon temps ensemble. Je ne vous souhaite rien de plus et rien de moins que cela pour les semaines à venir.

Cheers!

Shotgun Godin

Tuesday, 21 November 2017

#Yolondon2k17

Okay… Je ne peux pas ne pas en parler. Je suis d’ailleurs surprise que j’ai pu me convaincre d’attendre si tard en novembre pour aborder le sujet. J’ai instagramer les grands moments de chaque journée mais je veux tout de même en parler un peu plus sur cette plateforme-ci. J’ai réalisé un rêve cet automne, ça vaut la peine d’en parler encore et encore mais je vais au moins essayer de l’aborder sur un autre angle! #SorryNotSorry
D’abord, pourquoi Londres? Je ne sais pas trop. Mon père y est aller quand j’étais toute jeune et les photos ont enflammés mon imaginaire. Tous ces magnifiques bâtiments, la richesse, les couleurs... C’est une ville de toute beauté!  L’Angleterre a tellement d’histoire et la nôtre est entrelacée avec la leur. En vieillissant, et donc en consommant plus de médias anglophones, j’ai découvert leur accent que j’adore. Puis j’ai vu la ville dans tellement de films et téléséries. Tout ça ensemble fait que je me suis rapidement dit que ce serait le premier arrêt que je ferais en voyageant outre-mer. Oui mes finances en ont pris un sérieux coup à cause de toute sorte d’imprévu mais non, je ne regretterai jamais cette expérience! 
Évidemment, réaliser un grand rêve comme celui-ci, ça implique un tapon d’émotions, right? Et tout le monde ici sait très bien que je suis une personne, comment dire, un peu émotionnelle d’avance…? Ok fine je suis une boule d’émotion sur deux pattes! Alors une des choses qui s’est produite plus souvent qu’autrement en sol britannique, c’est que je me mette à pleurer pour des petits riens : Quand j’ai vu le London Eye pour la 1ère fois à notre arrivée. Quand j’ai vu le Tower Bridge. Quand j’ai lu l’histoire des deux frères dans la Tower of London. Dans la cathédrale St-Paul alors que la chorale pratiquait leur chant *frissons*. À Westminster Abbey quand j’ai vu la tombe du soldat inconnu – L’hommage est juste trop beau et l’honneur tellement grand! Les larmes me remontent aux yeux à relire la plaque. Ah j’ai aussi versé des larmes au pub « The World’s End » parce que tout était juste trop parfait et je ne voulais plus revenir au Canada. Je ne suis plus trop certaine où le compte s’est rendu mais c’était pas mal élevé. Je pense au moins à une moyenne de 2-3 fois par jour.
Quelque chose que j’ai apprécié, c’est l’autonomie qu’on a pu développer très rapidement dans cette ville. Je croyais à tort que les grands monuments, les sites touristiques les plus connus, étaient tous dans un même coin de la ville… Wow! Il fallait vraiment que j’y sois pour me rendre compte à quel point j’étais wrong! Le système de transport en commun est extrêmement bien développé dans la ville et est beaucoup plus facile à utiliser qu’on pourrait le croire. Le métro était un charme! On m’avait dit que c’était complexe et bien différent de ce que j’avais vu, mais vraiment j’ai trouvé ce système bien plus clair et facile d’utilisation que ceux de Montréal, Toronto et Boston. Toutes les stations sont listées sur une affiche afin de te permettre de choisir la bonne plateforme. Y’a vraiment pas plus simple! Les autobus sont aussi pratiques quoi qu’une chance qu’Ann Marie avait accès à un dataplan car sans celui-ci on aurait eu un peu plus de trouble. Autre chose importante, la nourriture était extraordinaire et la booze aussi! On s'est gâté souvent mettons...
Mandatory Fish N Chips
YUM!
OOOUUUHHH!!
Ramsey's restaurant. J'ai presque pleuré tellement ce poulet était bon!
Tout premier Hard Rock Café
HAPPY HOUR!!
Pour une ville avec une population si importante et une présence touristique pratiquement ininterrompue, tout est extrêmement propre! Les rues et ruelles, les stations de métro, les coins touristiques et ceux plus résidentiels. De plus, bien que les résidents soient ancrés dans leur routine et ne se laisse plus déranger par les touristes, j’ai trouvé que les gens étaient d’une très grande gentillesse. Jamais je n’ai ressenti que j’étais en danger, ou que je risquais qu’on me vol. J’avais un sac à dos sur moi en tout temps et même quand nous étions parmi des foules, rien ne lui est arrivé. J’avais une ceinture de corps avec moi que je n’ai jamais porté. On n’est jamais à l’abris de ce genre de risque mais on m’avait fait croire que c’était la ville des pickpockets. Quelle ville ne l’est pas? Nous avons été super bien accueillies par les gens qui travaillaient dans le service à la clientèle un peu partout et plusieurs locaux m’ont offert leur siège tous en même temps dans les métros lorsqu’ils voyaient ma canne, démontrant à quel point ils se soucient quand même de leur prochain. Je me suis sentie chez moi dans cette ville et je peux dire sans crainte que j’aurais été très confortable d’y faire ma vie!
Pour terminer ce post qui commence à s’éterniser, je vais y aller avec ce que j’ai le plus aimé ET ce que j’ai le moins aimé parce qu’on m’a posé la question et j’ai trouvé que l’exercice était intéressant. On a souvent tendance à ne raconter que les bons coups mais en quelque part, même le plus beau des voyages aura un aspect plus faible que les autres.
-         Alors ce que j’ai le plus aimé de ce voyage – à part réaliser un rêve et tomber en amour avec un pont… Man le Tower Bridge est spectaculaire OK! – je dirais que c’est la compagnie! Ça va sonner quétaine, parce que ce l’est un peu, mais Ann Marie était la personne parfaite avec qui faire ce voyage. Nos attitudes YOLO se complétait bien et on savait respecter les volontés, préférences et le rythme l’une de l’autre. Pas dû être évident de devoir ralentir à cause de ma blessure, alors je suis d’autant plus reconnaissante envers elle pour cela. On a ri, on a bu, on a mangé, on a visité les lieux typiques mais aussi différents. C’était juste great! J’espère pouvoir voyager de nouveau en ta compagnie!
YOLO!
 
Blurry photobomb!
-          Maintenant ce que j’ai le moins aimé – à part ma blessure au pied parce que ce serait beaucoup trop facile – c’est le Royal Observatory à Greenwich. C’est l’attraction que nous avons visiter qui m’a le moins plu. On me l’avait probablement juste trop hyper pour ce que c’était. Je trouvais la visite difficile à suivre, on ne savait pas trop par où commencer et où poursuivre. Les expositions sur l’évolution du calcul du temps et des longitudes et latitudes étaient intéressantes mais nous n’avions pas le temps de tout voir et lire en plus que c’était crowded. Nous nous sommes tenus sur le méridien original, pi c’est pas mal ça! Le reste de la visite à Greenwich était agréable par contre et ce n’était vraiment pas déplaisant non plus. Juste moins intéressant que tout le reste que nous avons vécu.
Alors la prochaine étape pour moi est de déterminer ce qui viendra ensuite. Je sais que je ne ferai pas de gros voyage en 2018 comme je chercherai plutôt à me loger. Ça me laisse amplement de temps pour planifier le prochain gros voyage. Est-ce que je retournerai en Europe? Est-ce que ce sera le tour de l’ouest canadien? Pourquoi ne pas rêver plus gros encore et penser à l’Australie ou la Nouvelle-Zélande. C’est ce qu’il y a de plus beau à propos de réaliser un rêve : Tu peux t’en créer des nouveaux par la suite!

Shotgun Godin

Follow by Email